Bagnères-de-Luchon. Navettes et enquête pour une large réflexion

Ils sont tous nouveaux sur le territoire et portent le nom de « Lipy », composés pyrénéens. A vocation touristique, ils proposeront une alternative à la voiture pour accéder au Mourtis depuis la gare de Gourdan-Polignan, mais aussi aux Granges d’Astau et à l’Hospice de France depuis la gare de Luchon (voir notre édition du mercredi). Un dispositif mis en place le 14 juillet par le CCPHG et s’achevant le 15 août, un mois d’expérimentations et d’études. « C’est un ballon test, confirme le président de la Communauté des Pyrénées Haut Garonnaises, Alain Puente. Nous sommes déjà dans la perspective de ramener le train sur notre territoire. Nous aimerions voir comment nous pouvons passer une journée ou une semaine avec nous. sans avoir besoin d’utiliser une voiture, avec la possibilité d’emprunter nos propres transports en commun Tout cela s’inscrit donc dans une démarche plus large, avec la volonté de repenser l’accueil, de mettre à jour la signalétique et à cela, la zone Astau Lac d’Oô sera notre site pilote. » Dès la semaine prochaine, de nouveaux panneaux seront mis en place aux Granges d’Astau, mais aussi au Pic du Gard et à la Chapelle St-Martin, qui seront donc les trois premiers chemins à être balisés. « Les agents se déplaceront en chaque navette, poursuit Gilles Clémente, directeur de l’OTI. Ils dialogueront avec les voyageurs pour recueillir des informations, mais aussi pour communiquer autour du territoire et répondre aux questions. » accompagner et intégrer d’autres acteurs comme l’ONF, ajoute Séverine Marco, secrétaire générale du projet PNR. Il est urgent de réfléchir à l’accueil des touristes dans ces massifs qui composent notre territoire. C’est un projet à long terme. Nous mettrons donc à disposition un animateur qui qualifiera la participation aux Granges d’Astau, quantitativement et qualitativement. Le médiateur sera également présent pour donner des informations, par exemple sur les codes à respecter, notamment sur l’aspe pastorale. kt. » « Nous ne voulons pas créer des parkings de type supermarché, poursuit le maire d’Oô. Nous voulons les organiser car sous covid nous avions jusqu’à 5km de place de parking, ce qui n’est pas neutre en terme de sécurité, et le retour du train va accélérer tout ça. Il faut donc penser globalement. « A la fin de ce mois de recherche donc, c’est la montagne de demain qui va se dessiner. » Il faut voir si ce système de navettes est à la hauteur des attentes, quel est le rapport avec notre montagne. visiteurs et comment bien faire passer les messages, conclut Alain Puente. C’est un travail énorme, fait avec l’Etat, la région, le PNR, le département, la CCPHG, l’OTI et tous nos partenaires, dans le but de voir naître un vrai projet qui sera lancé. l’été prochain. »

Des navettes pour les stations aussi

Des navettes pour les stations aussi

Le syndicat mixte Haute-Garonne Montagne et la gare de Peyragudes et la gare de Peyragudes proposent trois navettes supplémentaires pour accéder aux gares du 31 Luchon, la ligne Superbagnères fonctionnera jusqu’au 31 août, départ du parc du casino à Luchon et du plateau d’arrivée à Superbagnères. Une navette desservira également Le Mourtis depuis St-Béat jusqu’au 28 août. Départ de la piscine de Saint-Béat, arrivée à la gare du Mourtis. Renseignements (SMO Haute-Garonne Montagne) : 05 61 79 97 00. La ligne Luchon – les Agudes amènera les passionnés d’espace jusqu’au 30 août. Départ gare de Luchon et arrivée aux Agudes Réservation : 05 62 99 69 99 / www.peyragudes & amp; www.pyrenees31.com

[Travaux Ferroviaires] Adaptation du trafic ferroviaire en août
Lire aussi :
Du 1er août au 3 septembre 2022, SNCF Réseau réalise d’importants travaux…