Cinq personnes ont été tuées et 12 blessées lors d’une frappe aérienne russe sur les transports publics à l’arrêt Mykolaїv.

Le matin du 29 juillet, des envahisseurs russes ont utilisé des bombes à fragmentation pour bombarder un arrêt de transport public à Mykolaïv, tuant cinq personnes et en blessant 12, selon la mairie.

« Les conséquences du bombardement matinal de l’arrêt des transports publics à Mykolaïv sont très tragiques. Jusqu’à présent, 5 personnes sont décédées. 12 blessés ont été hospitalisés, dont sept dans un état grave, trois d’entre eux sont opérés et quatre autres en soins intensifs », a déclaré le maire de la ville, Oleksandre Senkevych.

Selon lui, le feu ennemi est venu le matin alors que les gens attendaient les transports en commun ou se rendaient à un autre endroit. Ce sont tous des civils, jeunes et vieux. Il n’y a pas de soldats.

« L’attaque a été menée avec un LRM, donc la zone touchée est très vaste, atteignant plusieurs centaines de mètres. C’est pourquoi il y a beaucoup de victimes. Il y a aussi des blessés légers, qui seront soignés à domicile après avoir reçu une assistance médicale », a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire