Éducation : pour une régionalisation générale des compétitions, des transferts et des salaires – Talker

Pap Ndiaye, ministre de l’Education, annonce de mirobolantes augmentations de salaire pour 2023: le futur président n’a-t-il pas promis, pendant sa campagne, près de 10% d’augmentation ? De quoi faire grincer les dents de ceux qui pensent que les enseignants, tous des paresseux, sont déjà surpayés. Notre chroniqueur, qui a enseigné durant 45 ans dans des terroirs fort divers, met les choses au point et plaide pour une régionalisation totale du système.

Les salaires de départ et d’arrivée des enseignants ont quelques années-lumière d’avance sur nos homologues européens les plus proches (et contrairement aux mythes tenaces, les enseignants en Allemagne ou au Luxembourg, qui gagnent le salaire d’un enseignant français deux à trois fois moins performants), et les perspectives de amélioration sont lointaines et illusoires. Sur le même sujet : Inflation : Chèque de 200 euros, 50% de remise sur les transports, TVA réduite sur l’électricité… Le plan antic. Qui croirait qu’un professeur débutant sélectionné à Paris, Bagneux ou Le Vésinet puisse y vivre avec un salaire de départ inférieur à 2000 € par mois, alors que le prix de location d’un appartement de deux pièces atteint facilement les 1000 € par mois ? Quel propriétaire accepterait de louer sa propriété à un laboureur qui ne gagne pas le double de la rente de son boui-boui ?

Un enseignant nommé à Paris ou dans les villes voisines est condamné à habiter à moins de 50 km. Comme la plupart des gens, le lecteur résiste. Oui – sauf qu’un salarié du privé (qui dans la même situation perçoit 12 à 21% de plus qu’un enseignant) n’a qu’un seul cabinet, alors qu’il est courant qu’un enseignant enseigne dans deux ou trois établissements non connectés. Ces temps de transport extrêmes (une heure et demie aller, idem pour le retour) nuisent à l’efficacité de l’autre. Et selon le niveau de confort et de sécurité des transports en commun…

Je tire ces chiffres d’un rapport réalisé en 2021 par le sénateur (de gauche, bien sûr) Gérard Longuet. Il révèle dans le même temps que « les enseignants en France ont perdu entre 15 et 25% de leur salaire au cours des deux dernières décennies » – une baisse qui touche surtout les enseignants en milieu et en fin de carrière, explique Capital – un autre extrême accent.

C’est dans le même magazine que vous trouverez la promesse de Pap Ndiaye d’augmenter les salaires en 2023 : « L’augmentation des salaires se fera en deux temps », a précisé le ministre. La première sera inconditionnelle et s’appliquera à tous les enseignants. Cela signifie porter le salaire de départ des jeunes au-dessus de 2 000 euros. Ce qu’Amélie de Montchalin a déjà promis en avril : La ministre de la Réforme et de la Fonction publique a confirmé en « audition publique » que la promesse d’une augmentation de 10% des salaires des enseignants à partir de 2023 viendra bien « ajouter » à l’excédent relatif de revenus. dans certaines activités.

Deuxièmement, il sera « adapté aux nouveaux emplois. Il s’agit de mieux rémunérer les enseignants, et d’augmenter les primes pour ceux qui veulent aller plus loin. « 

Et je pensais que le travail normal d’un enseignant est d’amener chaque élève au plus haut niveau de ses capacités… Le Ministre devra nous expliquer quelles sont les étapes impressionnantes de l’éducation qu’il attend de ses ouailles.

A lire aussi, Céline Pina : Lorsqu’elle n’utilise pas la collection Vel d’Hiv, Nupes entretient la haine d’Israël.

Dans le même temps, le point d’indice, fermé à droite et à gauche depuis 2010, augmentera de 3,5 %. L’augmentation est loin de compenser l’inflation, on reconnaît le mouvement SE-UNSA sans rire et sans exagération.

Ils se plaignent de toucher tous les salaires des enseignants sur le site de cette organisation. Ils apprendront qu’un agrégé débutant, après trois ou quatre ans de pratique, gagne aujourd’hui moins de 2 000 € par mois.

Mais les chiffres bruts et secs ne veulent rien dire. Si on veut calculer la perte de salaire de l’enseignant par rapport au début des années 1980, il ne faut pas comparer le montant total, mais ce que l’on peut avec ce salaire. Attention, ça va piquer les yeux.

Entre 1982 et 1986, en tant que collègue itinérant, j’ai travaillé dans divers lycées de la couronne parisienne – Versailles, Ulis, Montgeron, L’Isle-Adam, Corbeil-Essonnes enfin. J’ai donc vécu à Paris, pour pouvoir briller avec les changements.

J’avais trouvé un appartement de cinq pièces rue de Rivoli, dans un bel immeuble post-haussmanien côté Châtelet, un étage élevé, un ascenseur et une conciergerie. A cette époque (après trois ans d’ENS et sept ans de pratique) 15 000 francs par mois – et je dépensais un tiers de cet argent pour le logement. par Châtelet. Le même, aujourd’hui, coûte environ 4000 € par mois. Soit, selon l’indice de conversion de l’euro en francs, 26 000 francs. Plus de cinq fois.

Nous avons une expérience de prix très bas depuis 40 ans, ce qui me permet de comparer l’incomparable. Les 5000F de 1982 représentaient le tiers de mon salaire. Aujourd’hui, l’enseignant devrait, à ce titre, percevoir plus de 2000 € cinq fois le montant que lui verse le service.

Ah, mais on touche une prime spéciale logement (ou coût de la vie). Pas tous, et parfois pas du tout. Les villes sont rattachées à trois domaines, et selon que vous pratiquez ici ou là-bas, vous toucherez une prime de 0% à 3% de votre salaire. Toutes les informations sur le site SGEN (non exclusives, je ne fais la promotion de personne et de tout le monde).

Ou,​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​spécial un peu 2 000 € par an. et payer 7 pétards de plus pour oublier sa position. Ne pas payer un loyer amical de 800€ par mois, pour deux chambres. Heureusement qu’il ne vit pas seul, il n’a pas pu le libérer. Il a déjà du mal à mettre de l’essence dans sa voiture pour travailler dans deux centres des Quartiers Nord, distants de douze kilomètres et inaccessibles par les transports en commun sauf avec un repassage régulier en centre-ville…

Dire que les professeurs vivaient sur la propriété par contrat, et jugeaient sage de leur laisser cette faveur avec le plaisir de se faire appeler « professeur des écoles »… Pas d’augmentation de salaire suite à l’augmentation des prix des logements. Plusieurs amis, professeurs de LP dans les années 1970, ont construit une maison aux Issambres pour y passer l’été. Aujourd’hui…

C’est des prix abusifs et rien d’autre.

Alors, posons le problème directement. Selon l’endroit où vous enseignez, ce n’est pas seulement que vous n’exercez pas le même métier (est-ce que j’ai fait le même métier dans un collège rural, des ZEP de grandes villes, un lycée technique de Montpellier ou des CPGE ? Non, c’est clair : la qualité de l’Enseignant ne se limite pas à l’adaptation darwinienne, et cela ne s’apprend pas, rappelez-vous), mais vous ne devriez pas être payé de la même manière.

A lire la suite, Sadri Fegaier : Inflation : oui, les managers français doivent agir !

Dans La Fabrique du crétin – Vers l’apocalypse scolaire, j’ai proposé de diviser les concours – avec la possibilité pour un enseignant d’en passer trois ou quatre dans des zones géographiques différentes : si bien, au 19ème siècle, vous pouvez vous présenter. représentation dans plusieurs circonscriptions, et cela n’a pas détruit la démocratie. Des changements interviendraient dans le domaine concerné, en fonction des conditions de concurrence, car de fait, la viviparité n’est pas une norme d’éducation. Et les salaires suivraient les conditions de la vie locale – il est entendu que Paris est plus cher que Guéret… Si le jacobinisme, auquel j’ai longtemps adhéré, ne fournit plus de beurre, ni d’argent beurre, je peux être girondin.

C’est assez pour faire hurler la société civile, je sais. L’Éducation nationale vit sur un mythe, hérité du projet Langevin-Wallon vers la Liberté : un seul corps de la maternelle à l’Université. Mais on ne fait pas le même métier, on ne le fait pas de la même façon, on n’habite pas dans des endroits comparables – ou très éloignés. Il est vrai que les gens doivent être payés – pas seulement dans l’Education, la situation de l’enseignement ne sert qu’à illustrer un propos très général. Il faut dissiper les mythes idéalistes qui fédèrent le salaire horaire partout en France, alors que les conditions de vie dans certaines « régions », comme on dit, sont bonnes.

Monsieur le ministre, souhaitez-vous que des enseignants travaillent en Seine-Saint-Denis ? Payez-les six fois plus que ceux qui travaillent en Creuse ou en Haute-Loire. Rien n’est arrivé par hasard ou par miracle : vous voulez créer de l’artisanat, organiser la production et payer en conséquence. Après tout, une personne travaillant sur une plate-forme pétrolière qatarie gagne 15 000 € par mois. Croyez-moi, enseigner dans des villes oubliées de Dieu et des hommes mérite au moins cela.

Vous venez de lire un article en libre accès.

Causeur ne vit que de ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.

Sur le même sujet :
Jeudi dernier, le Conseil métropolitain a approuvé une rallonge financière de 43…

Quel est le métier qui rapporte le plus d’argent au monde ?

Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous ! Voir l’article : Quelle formation pour être taxi avec son propre véhicule ?.

A compter du 1er février 2022, la prime d’attractivité augmentera pour les personnels enseignants, CPE et PsyEN titulaires des niveaux 2 à 7. Elle sera versée aux titulaires des niveaux 8 et 9 qui (…) la rémunération des directeurs annoncée en octobre.

  • Les emplois administratifs à l’étranger (publications des ambassades, consulats, etc.) dans la fonction publique de l’État sont les plus rémunérés, avec un revenu moyen inférieur à 13 800 euros par mois.
  • Quel est votre gagne-pain ? 37 emplois les mieux rémunérés en 2022 qui ne nécessitent pas de diplôme…
  • Gestionnaire de communauté.
  • Immobilier.
  • Un Sophrologue.
  • Coordinateur concepteur.
  • Auditeur.
  • Responsable des finances.

Quel métier permet de gagner 20.000 euros par mois ?

Responsable location.

Lire aussi :
FLASH INFO – Comme chaque année, à l’ap­proche de la période des…

Qui gagne 10 000 euros par mois ?

Un extincteur.

Emplois en ligne Les personnes travaillant dans ce domaine peuvent gagner plus de 20 000 euros par mois. Ce sont des concepteurs de sites Web professionnels, des rédacteurs professionnels, des spécialistes du marketing, etc. C’est une entreprise très rémunératrice et la plupart d’entre elles sont du télétravail.

Qui gagne 100 000 euros par an ?

Les entrepreneurs ayant 6 à 7 ans d’expérience dans l’industrie du logiciel peuvent facilement gagner plus de 10 000 euros par mois. Lire aussi : Comment devenir taxi social ?.

Qui gagne plus de 20.000 euros par mois ?

Qui gagne plus de 5000€ par mois ? Salaire : Un consultant en gestion de patrimoine a un métier qui peut rapporter 5 000 euros par mois. Au début de sa carrière, il devra cependant changer ses ambitions à fond et se contenter d’un salaire de 2500 € brut par mois.

Ceci pourrez vous intéresser :
La question du financement des transports publics est au cœur du combat…

Quelle prime pour les enseignants ?

Les managers travaillant dans le domaine de la gestion immobilière peuvent facilement atteindre un salaire de 100 000 € par an. Le marketing est très facile dans ce secteur, par rapport aux autres.

Emplois en ligne Les personnes travaillant dans ce domaine peuvent gagner plus de 20 000 euros par mois. Ce sont des concepteurs de sites Web professionnels, des rédacteurs professionnels, des spécialistes du marketing, etc. C’est une entreprise très rémunératrice et la plupart d’entre elles sont du télétravail.

Quelle prime en REP ?

L’ISOE comprend une partie fixe annuelle de 1 199 € pour le service à temps plein, et une partie variable versée lorsque l’enseignant exerce le rôle de directeur. Son montant est fixé à 1200 € par an, versé mensuellement. L’ISAE est rémunéré en fonction du temps d’enseignement devant les étudiants.

Quelle augmentation pour les enseignants en 2021 ?

A quand la prime informatique enseignant 2022 ? Prime matérielle dite prime informatique Lors de la paie de février 2022, les salariés éligibles recevront également une prime de 176€ brut pour un montant d’environ 150€ net (selon votre taux d’imposition).

Quel est le salaire d’un prof certifié ?

À combien s’élèvent les frais REP/REP ? En REP : 1734 euros par an (soit 144,50 euros par mois) pour un service à temps plein. Si vous êtes à 50%, vous toucherez 50% de l’argent, si vous êtes à 75%, vous toucherez 75% de cet argent…

« L’augmentation de salaire se fera en deux parties », est venu expliquer l’historien. « La première chose sera inconditionnelle et s’appliquera à tous les enseignants. Cela signifie augmenter le salaire de départ des jeunes au-dessus de 2 000 euros nets ». Cependant, cette mesure ne sera pas mise en place avant 2023.

Quel est le salaire d’un prof de lycée ?

Le salaire de base indiqué s’élève donc au total à 1 707,21 € par mois pour un emploi à temps plein (au lieu de 1 649,48 €).

Quel est le salaire net d’un enseignant débutant ?

Quel est le salaire d’un professeur de collège ? Un professeur de collège ou de lycée gagne entre 1 828 € brut et 4 555 € brut par mois en France, soit un salaire moyen de 3 192 € brut par mois.