Issy-les-Moulineaux : une piscine fermée tout l’été pour économiser l’énergie

Les habitués de la piscine Alfred Sevestre d’Issy-les-Moulineaux vont devoir changer leurs habitudes cet été. La piscine est fermée jusqu’au 4 septembre pour limiter la consommation d’énergie. « C’est pour répondre aux fortes restrictions énergétiques en ce moment que la piscine Sevestre ferme ses portes », suggère la mairie sur son site internet.

Une nouvelle qui ne va pas bien pour Marie, une habituée. « J’en ai marre, en plus c’est chaud et beau, c’est juste le moment où c’est plus sympa d’y aller », se plaint-elle. L’établissement situé à côté du Palais des Sports est fermé jusqu’au 4 septembre. Ce qui ne plaît pas non plus à Juliette : « c’était une façon pour moi de me dépenser, j’y allais deux fois par semaine et ça me dérange tous les jours ».

La mairie appelle aux économies d’énergie car l’électricité a fortement augmenté. Ces derniers mois, les prix ont été multipliés par sept. La commune parle ainsi d’un surcoût de 400.000 euros par an pour les deux piscines de la commune.

La piscine Sevestre plus énergivore

La décision a donc été prise de fermer l’un des deux et le choix s’est porté sur Alfred Sevestre pour deux raisons. Il utilise plus, deux fois plus qu’Aquazena, l’autre piscine. Cette dernière est chauffée par géothermie. Une fermeture de deux mois entiers est ainsi justifiée pour la mairie d’Issy car elle permet de plus grandes économies d’électricité, mais aussi d’eau et de chauffage.

De plus, Alfred Sevestre est moins fréquenté en été qu’Aquazena. 11 000 inscriptions en moyenne pour le premier contre 20 000 pour le second. Ceci pourrez vous intéresser : Dijon. Hausse des tarifs de stationnement : « Je ne suis pas sûr que cela réduira le nombre de voitures à…. La mairie d’Issy-les-Moulineaux précise que l’offre entre les deux établissements est commune, l’accès à Aquazena est donc possible pour les usagers de Sevestre.

Et pourtant, pour Marie comme Juliette, deux nageuses régulières, changer ses habitudes pour cet été risque d’être compliqué. « Ce n’est pas du tout à côté, et ce n’est pas facilement accessible en transports en commun. Donc, malheureusement, je ne prévois pas de construire une piscine cet été », se lamente Marie.

A voir aussi :
Depuis l’évocation dans le programme de Christophe Béchu de la construction d’un…