Pourquoi l’Espagne proposera-t-elle de nombreux trains gratuits à la rentrée ?

Par sudouest.frPublié le 08/02/2022 à 10:53

Comme en Allemagne, le gouvernement espagnol concentre une partie de sa politique anti-inflationniste et écologique sur les transports publics, avec de nombreux trains gratuits à partir du 1er septembre.

L’Allemagne avait annoncé au printemps installer la quasi-gratuité dans de nombreux transports publics, via une carte d’abonnement à 9 euros par mois, excluant uniquement les grandes lignes. L’Espagne s’apprête à prendre une mesure similaire pour la rentrée 2022, offrant aux usagers des déplacements gratuits sur les trains de banlieue et les lignes régionales de moyenne distance de la compagnie nationale Renfe. Mais dans quel but ?

Comme outre-Rhin, la mesure, qui concernerait 48 millions de voyageurs mensuels, a été prise dans un contexte de très forte inflation, qui a atteint plus de 10 % de l’autre côté des Pyrénées. Afin de réduire les dépenses des familles, le gouvernement espagnol a décidé mi-juillet de décréter la gratuité d’accès à plusieurs trains, du 1er septembre au 31 décembre 2022.

Habitudes plus écologiques

Un autre objectif, comme en Allemagne, est d’inculquer à la population des habitudes plus écologiques, pour répondre aux impératifs environnementaux. Et surtout le réchauffement climatique dont l’Espagne paie le prix fort cet été, entre canicules meurtrières et feux de forêt destructeurs.

Seul problème : le risque de saturation du réseau. Sur le même sujet : La gratuité des transports en commun au Québec : une très bonne idée. En Allemagne, où la mesure a été mise en place le 1er juin, les entreprises de transport ont pu absorber le trafic supplémentaire.

Grève du 29 septembre : trains, écoles... Voici les perturbations prévues à Metz
Ceci pourrez vous intéresser :
Le jeudi 29 septembre 2022, des perturbations importantes sont attendues dans les…