Projet de rénovation de la cité administrative de Coligny / Actualités / Accueil

Projet de rénovation de la cité administrative Coligny

37 millions d’euros de travaux de rénovation énergétique financés par l’État

Dans le cadre du Grand Plan d’investissement, le gouvernement a lancé un programme inédit de rénovation des cités administratives, doté d’un milliard d’euros sur la période 2018-2022 et adopté en loi de finances pour 2018. Lire aussi : Le 1er bus de service français du département installé à Thonon Agglo.

L’objectif de ce programme est d’offrir aux usagers et aux agents publics des environnements de travail sûrs, modernes et parfaitement adaptés aux défis énergétiques des 30 prochaines années. Il illustre la volonté du gouvernement d’investir au profit des territoires.

Le projet de rénovation de la cité administrative de « Coligny » – qui se classe au 4e rang national en termes de superficie – est budgété à environ 37 millions d’euros.

En premier lieu, ce projet structurant vise à l’échelle de l’agglomération, du département mais aussi de la région Centre – Val de Loire sur la rénovation énergétique, en s’intéressant notamment aux systèmes de chauffage/ventilation/climatisation, aux équipements techniques énergétiques et au bâtiment enveloppe. Il s’agit également d’assurer la mise à jour des équipements, afin de pouvoir lutter contre leur obsolescence.

Cet objectif s’articule autour de l’amélioration du confort de travail des agents et de l’accueil du public :

Les principaux objectifs du projet sont :

Deuxièmement, le projet vise à améliorer la densification des zones occupées. La cité administrative « Coligny » compte environ 1 500 agents, répartis entre 11 bâtiments sur une superficie totale d’environ 45 000 m². Un bâtiment sera détruit et huit autres bâtiments seront rénovés. Le bâtiment des archives du département sera restauré d’ici 2024. Il est également prévu de mettre aux normes le restaurant administratif et d’augmenter sa capacité de 800 à 1 000 couverts par jour.

Ce projet permet également l’intégration dans la cité administrative de nouveaux services et opérateurs de l’Etat disséminés dans la métropole orléanaise. La ville comptera à terme près de 2 000 agents. Ce regroupement permet, outre à l’usager une meilleure visibilité sur la localisation des services publics locaux, de réaliser d’importantes économies en termes de loyer et de charges d’exploitation, ainsi qu’une rationalisation du parc immobilier de l’Etat, le cas échéant par cession. certains actifs et résiliation des baux du parc locatif privé. Cette démarche permettra enfin de parfaire l’identité commune des administrations territoriales de l’Etat.

L’ambition architecturale au service des usagers

Un usager arrivant en ville doit actuellement contourner les immeubles, ou venir au centre piétonnier au sud. Le projet architectural vise à créer un nouveau cheminement piéton est-ouest traversant deux bâtiments. Ce nouvel accès, accompagné d’une signalétique adaptée, permettra aux visiteurs de trouver plus facilement le service public dont ils ont besoin.

La création de cette nouvelle voie piétonne s’accompagnera d’une rénovation paysagère de la rivière, et aussi l’esprit d’ouverture au public de la cité administrative sera maintenu.

Le site rénové sera aussi l’occasion de repenser les espaces de travail, avec des espaces de coworking. L’implantation du Lab’L (Laboratoire Préfectoral d’Innovation de la Préfecture de Région) dans le bâtiment actuel des archives départementales, permettra d’accompagner les agents dans les transformations à venir et de faciliter les futurs parcours des usagers.

La cité administrative de Coligny concentrera davantage les services de l’État, facilitant ainsi l’accès de l’usager à ceux-ci. A proximité du centre-ville, la ville bénéficie d’une offre de transport en commun, de la proximité des deux gares ; elle est au cœur de l’intermodalité qui favorise la mobilité douce.

Le volet performance énergétique et environnementale

La ville compte actuellement 12 bornes de recharge pour véhicules à assistance électrique. Le parc des services publics d’électricité devant s’agrandir, la ville disposera de nouvelles bornes d’ici la fin de l’année. 100 bornes de recharge sont prévues à la fin des travaux.

Pour accompagner cette transition, la ville proposera également de nouvelles places de stationnement pour vélos, qui passeront de 90 à 190 places.

Les bâtiments à toit plat sont équipés de panneaux photovoltaïques pour l’autoconsommation.

Depuis novembre 2021, la cité administrative a également raccordé ses deux chaufferies au réseau de chauffage de la ville. Cela crée une solution de chauffage neutre en carbone, avec 0 kg eqCo2.

La rénovation énergétique des bâtiments débutera à l’automne 2022 pour une durée d’environ deux ans.Les services de l’État qui occupent actuellement la ville resteront accessibles aux usagers pendant la durée des travaux.

Le grand plan d’investissement 2018-2022 : https://www.gouvernement.fr/action/le-grand-plan-d-investissement-2018-2022

→ Voir le communiqué de presse :

> Communiqué de presse – Coligny – Format : PDF

La métropole relance le projet du métro de Bordeaux en annonçant le lancement d'une nouvelle étude
Lire aussi :
Une nouvelle étude sera présentée fin 2022 pour connaître, chiffrés, les coûts,…