Que va changer le SPLM, énième structure d’organisation des transports de Lyon ?

La question sera débattue lundi prochain lors du conseil municipal de Dublin à Lyon. La majorité élue de Bruno Bernard devrait donner son feu vert à la création de la Société Publique Locale des Mobilités avant que la Ville de Lyon, le SYTRAL Mobilités et Lyon Parc Auto ne confirment la décision dans les prochains jours.

Pour Jean-Charles Kohlhaas, bras droit de Bruno Bernard à la Métropole et au SYTRAL, ce SPLM a plusieurs objectifs. « Il s’agit de prendre en direct la gestion des parkings, parkings et parcs relais », mais aussi de « réunir tous les leviers dont nous disposons pour avancer plus vite sur le sujet de la mobilité » sur le territoire de la Ville : Lyon

Concrètement, un certain nombre d’institutions clés seront intégrées au SPLM du futur d’ici 2023/2024/2025. La Métropole glissera dans ses outils et son assistance pour la mise en place de la Zone à Faibles Emissions (ZFE), la gestion de 15 parkings LPA pour un total de 8 000 places de stationnement, la gestion des parkings et des gares ferroviaires, le déploiement d’une « offre parking vélos sécurisé » et un nouveau système mutualisé créant des voitures dans la gare.

La Ville de Lyon apportera ses compétences au SPLM pour le stationnement payant sur voirie. Enfin, le SYTRAL lui déléguera la gestion des relais P+R.

Une immense machine à décision qui pourrait encore grossir, que ce soit en termes de juridiction ou de territoire. LyonMag a donc appris que des pourparlers avec Villeurbanne pourraient débuter prochainement.

Ce SPLM devrait dans un premier temps être doté d’un budget d’environ 64 millions d’euros pour un chiffre d’affaires annuel estimé à 29 millions d’euros (recettes des parcs relais, horodateurs, autopartage, etc.).

Ouvrage inattendu géré de A à Z par la majorité verte

Comme lors de la transformation du SYTRAL en AOMTL, devenue depuis SYTRAL Mobilités, la majorité du milieu était très inquiète de la future présence de l’opposition au conseil d’administration. Le deuxième membre devrait être composé de sept membres : quatre de la Métropole, deux du SYTRAL et un de la Ville de Lyon.

Inutile de préciser que des voix devraient s’élever ce lundi lors du conseil municipal de Lyon. Lors de la création de l’AOMTL, mécontents de la réduction du nombre de sièges par rapport au SYTRAL, de nombreux élus de l’opposition avaient tout bonnement décidé de boycotter cette nouvelle structure.

Pour tenter de résumer cette nouvelle structure, qui s’ajoute au jalon déjà inédit de la grande administration lyonnaise, le conseil d’administration du SPLM disposera des pleins pouvoirs sur toutes les matières relatives à la mobilité routière, sauf le pouvoir légal (contrôle de la vitesse). , infractions et sécurité routière) qui incombe toujours à la préfecture du Rhône et donc à l’État.

Comment s’appelle Lyon avant ?

Comment s'appelle Lyon avant ?

Lugdunum s’est transformée au fil des siècles, passant de « Lugdon » à « Luon » avant de devenir vers le XIIIème siècle, la ville que l’on connaît aujourd’hui : Lyon.

Pourquoi Lugdunum ? La ville bâtie sur la colline de Fourvière Le nom Lugdunum vient de Lugus et Lug en irlandais, qui était un dieu de la mythologie celtique. Sur le même sujet : Le Mans. En raison du manque de personnel, les lignes de tram seront réduites ce samedi 18 juin. Un autel lui était dédié sur la colline de Fourvière et le reste « duno », signifiant colline, signifiant colline du dieu Lugus.

Comment s’appelait la ville de Lyon dans le temps ?

Lyon gallo-romain : Lugdunum. L’histoire de Lyon, alors connue sous le nom de Lugdunum (colline de la lumière ou colline des corbeaux) commence sous les Romains au Ier siècle av.

Pourquoi Lyon et pas lion ?

Premier blason avec un lion blanc sur fond rouge Le lion devient un symbole de Lugdunum et n’a donc aucun rapport avec la ville de Lyon. Voir l’article : Rome va nettoyer la jungle des scooters. Lugdunum racine latine venant de Lug (la lumière) ou gaulois Lugos (les cimes) et dunum signifiant « la colline », n’a rien à voir avec le félin.

A Nancy, les transports en commun ressembleront bientôt à des capsules sans conducteur
A voir aussi :
Robin Écoeur | 31/07/2022 21:12 Nancy, les transports en commun ressembleront bientôt…

Quelle arrondissement choisir à Lyon ?

🔴 Quels sont vos quartiers préférés à Lyon ? Lire aussi : Descente à pied à Lyon, bonne ou mauvaise nouvelle ?.

  • les pentes de la Croix-Rousse. …
  • une Guillotière. …
  • Masséna et Valmy. …
  • Monchat et Monplaisir. …
  • Villeurbanne. …
  • Brotteaux et Foch. …
  • Part-Dieu et Géralt. …
  • Saint-Georges et la Presqu’île.

Quel arrondissement éviter à Lyon ? Éviter l’arrondissement de Lyon Parmi les 9 arrondissements de la ville de Lyon se trouvent ceux qui ont un taux de criminalité plus élevé, un taux de délinquance et d’inconduite plus élevé et un sentiment d’insécurité plus important que les 7e, 8e et 9e arrondissements de Villeurbanne. .

Quel est le meilleur arrondissement de Lyon ?

En tête de ce classement, on retrouve le 4e arrondissement (autrement dit la Croix-Rousse) avec une note moyenne de 8,42/10.

Quel est l’arrondissement le plus chic de Lyon ?

Ainsi, les habitants du quartier du parc de la Tête d’Or et de la cité internationale sont les plus riches de Lyon.

Saint-Jean-Pied-de-Port : un voyage en train pour découvrir l'histoire du patrimoine
Voir l’article :
Patrice CrussonPublié le 13 août 2022 at 19:04 En été, le petit…

Quel est le quartier le plus chaud de Lyon ?

La Duchère est l’un des quartiers les plus chauds de France – Tribune de Lyon.

Quel est le pire arrondissement de Lyon ? Le 8ème arrondissement de Lyon est à éviter, selon ceux qui y habitent. A l’inverse, le 8ème arrondissement de Lyon arrive en queue de classement, avec une faible note de 5,53/10. Qu’est-ce que ceux qui connaissent le quartier trouvent le plus attrayant ? Incertitude (4,3/10), environnement (4,58/10) et qualité de vie (5,28)…

Quelle est le quartier le plus dangereux de Lyon ?

Le 9ème arrondissement de Lyon, notamment les quartiers de Vergoin, Vaise, Gorge de Loup, Montriboud et surtout son quartier Duchère. En effet, ce dernier serait le quartier le plus dangereux de Lyon (voir article sur actu.fr ou latribunedelyon.fr).

Quelle est le quartier le plus chaud ?

Quartiers rouges à la périphérie de Paris Saint Ouen. Argenteuil. Salutations. Épinay-sur-Seine.

Quels sont les quartiers à éviter à Lyon ?

Il s’agit principalement des communes de Vergoin, Vaise, Gorge de Loup, Montriboud et La Duchère.

Lyon : le tunnel sous Fourvière sera totalement fermé ce samedi de 3h à 12h en raison d'une coupure de courant
Voir l’article :
Les rues de l’agglomération lyonnaise sont congestionnées. Depuis midi, le tunnel est…