50 ans de sécurité routière : les principales mesures prises depuis 1972

À l’occasion de ses cinquante ans, la sécurité routière revient sur les grandes étapes qui ont permis d’assurer des conditions de circulation sécuritaires pour les usagers.

Posté par Léa Giandomenico

Publié le 30 juil. 22 à 12:40

« Sécurité sur la route, chacun responsable », « Sécurité sur la route, vivre ensemble ». Connaissez-vous ces slogans ? Il n’est pas étonnant qu’ils arrivent souvent à vos oreilles lors d’émissions de radio ou de télévision, pour avertir les gens des dangers qui peuvent survenir au volant.

1972 : création du Comité interministériel de la sécurité routière

À l’occasion de son cinquantième anniversaire, la Sécurité routière revient sur les énormes progrès accomplis pour lutter contre la mortalité routière. Des mesures qui ont réduit le nombre de décès de 18 034 en 1972 à 2 947 en 2021.

Ceci pourrez vous intéresser :
Quel permis pour une 125 KTM EXC ? Une 125 KTM exc…

1973 : port obligatoire de la ceinture à l’avant hors agglomération

En 1972, un nombre record de personnes ont été tuées sur la route. Afin de lutter contre cette maladie, le gouvernement a décidé de créer un Comité des Ministres pour la Sécurité Routière en juillet de la même année.

Quelle est la moto qui a le plus de couple ?
Sur le même sujet :
Concrètement, cela signifie que si votre moto a plus de 30 ans,…

De 1973 à 1974 : plusieurs mesures sont mises en œuvre

Lire aussi :
Quelle est la vitesse maximale pour une moto ? En règle générale,…

1975 : port du casque obligatoire 

Le bouclage de la ceinture de sécurité à l’avant est obligatoire hors agglomération. A voir aussi : Quelle moto pour rouler tous les jours ?. « Cela sauvera des milliers de vies », lit-on sur le site Web de la sécurité routière.

1975 : obligation de rouler avec les feux de croisement pour les motos

Avec l’augmentation du nombre d’automobilistes et de motocyclistes, le port du casque devient obligatoire partout, tant en agglomération qu’en dehors des agglomérations. Sur le même sujet : Quelle moto pour débuter à 14 ans ?.

1979 : port obligatoire de la ceinture à l’avant partout

Les cyclomoteurs de plus de 125 cc doivent fonctionner avec des feux de croisement pendant la journée. A voir aussi : Ait Smail – Taskeriout Line : Transporteur Privé en Grève Illimitée !.

1983 : interdiction de rouler avec plus de 0,8g/l d’alcool dans le sang

C’était contraignant en dehors des zones urbaines, en face. Il devient obligatoire devant l’ensemble du réseau routier.

1985 : obligation de passer des contrôles techniques

Le gouvernement entame une guerre contre l’alcool au volant. Conduire avec plus de 0,8 g/l dans le sang devient un délit.

1986 : retrait de permis immédiat en cas d’ivresse au volant

Depuis 1985, les véhicules de plus de cinq ans doivent passer par un contrôle technique.

1987 : généralisation de la conduite accompagnée

La sécurité routière fait encore plus respecter les règles pour les cas d’alcool au volant : le retrait immédiat du permis en cas d’ivresse sur la route.

1990 : limitation de vitesse et contrôles d’alcoolémie

1991 : obligation du port de la ceinture à l’arrière

Ce dispositif, qui permet aux jeunes de moins de 18 ans qui apprennent à conduire de s’exercer dans la voiture de leurs parents, en leur présence, est étendu à tous les départements.

1992 : instauration du permis à points 

1996 : obligation de passer le BSR

Il était obligatoire à l’avant, il est obligatoire pour tous les passagers de la voiture, avant et arrière, depuis 1991.

1999 : des pictogrammes sont apposés sur les boites des médicaments

Un BSR (certificat de sécurité routière) devient indispensable pour conduire un scooter de moins de 50cm3 ou une voiturette.

2003 : interdiction de l’usage du téléphone au volant

2004 : mise en place d’un permis à points probatoire

2005 : Sam, celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas, voit le jour

Ils permettent de montrer la compatibilité du traitement et de la conduite.

2009 : le premier radar feu rouge est installé 

Pour avertir les jeunes de l’alcool au volant, le slogan « Sam, celui qui conduit est celui qui ne boit pas » apparaît.

2011 : les véhicules neufs doivent être équipés de feux de jour 

Il est né dans les Yvelines, Vésinet. Puisque la France en compte environ 700.

2012 : l’usage du téléphone tenu en main est passible d’un retrait de points

On les appelle aussi lampes solaires.

2016 : mise en place de l’usage des tests salivaires 

L’utilisation d’un téléphone portable au volant entraîne une pénalité de trois points d’inaptitude.

2017 : le casque à vélo devient obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans

2018 : passage piéton et 80km/h

2019 : entrée de la trottinette dans le code de la route

Dans tous ces domaines, la loi est désormais autorisée à vous soumettre à tout moment à un test de dépistage de drogue au volant.

2021 : signalement des angles morts pour certains véhicules

L’usage de la trottinette se démocratise partout en France. Et entrez le code de l’autoroute.

À partir de 2021, les camions, autobus et autocars doivent afficher les angles morts avec un autocollant.

Comment Appelle-t-on le document qui reglemente la circulation routière ?

Est-ce que cet article vous a aidé? A noter que vous pouvez suivre Actu sur le site My Actu. En un clic, après inscription, vous obtiendrez toutes les actualités de vos villes et noms préférés.

Un permis de conduire n’est valable que pour la classe ou les catégories de véhicules qu’il couvre clairement.

Comment Appelle-t-on la voie sur laquelle les véhicules circulent ?

Comment appelle-t-on les panneaux routiers ? Les panneaux routiers français sont divisés en différents types : Type A – Panneaux de danger (29 panneaux) Type AB – Panneaux de réseau et importants (9 panneaux) Type B – Panneaux littéraux Les médecins sont divisés en : prévention – Panneaux de responsabilité – Fin de frontière panneaux.

Comment s’appelle le code de la route ?

Rue pavée. Une partie d’une route publique qui est normalement utilisée pour la circulation automobile. Une chaussée peut avoir plusieurs voies, soit dans un sens, soit dans des sens opposés.

Qui assure la sécurité routière ?

Le code de la route ou code de la route est un ensemble de règles et de réglementations relatives à l’utilisation des voies publiques (routes, routes, autoroutes, etc.) par les piétons, les cyclistes, les usagers de véhicules à moteur, les automobilistes, les routes, etc.

Quelles sont les conséquences de la vitesse ?

Direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN) : La DGGN gère les formations et unités chargées de lutter contre le besoin de sécurité routière. La Gendarmerie exerce sa mission de police de la circulation sur environ 95% du territoire du pays.

La vitesse est à la fois une cause de blessure, mais aussi un facteur aggravant. Cela réduit les risques d’intervention d’urgence et de voyage dans le temps. Plus la vitesse est élevée, plus l’impact est violent lors d’un accident et plus les conséquences sont terrifiantes.

Pourquoi la vitesse est dangereuse ?

Comment lutter contre la vitesse ? Sur la route, laissez au moins 2 secondes entre vous et le véhicule qui vous précède. Sur l’autoroute, gardez une distance d’au moins deux lignes blanches de la voie d’urgence. Redoublez de vigilance la nuit.

Quels sont les risques de la vitesse ?

Plus la vitesse est élevée, plus les dégâts sont importants car l’objet a accumulé de l’énergie (qui augmente avec la vitesse). Par conséquent, la voiture est une éponge d’énergie et cette énergie est évacuée par la panne de la voiture et causera des dommages aux biens et aux personnes (accidents).

C’est quoi l’excès de vitesse ?

Des accidents plus graves Plus la vitesse est élevée, plus l’impact lors de l’accident est fort et plus les conséquences sont graves. Tout choc frontal supérieur à 80 km/h entraîne presque toujours la mort ou des dommages irréparables pour tout passager, même avec une ceinture de sécurité…

Quelles sont les lois liées à la sécurité routière ?

Définition : excès de vitesse Le dépassement de la limite de vitesse autorisée entraîne la suppression de points du permis de conduire et une amende forfaitaire. Le nombre de points déduits et le montant de l’amende forfaitaire dépendent de la gravité de l’infraction.

La loi du 15 novembre 2001 dite « loi de protection quotidienne ». Contient plusieurs articles sur la sécurité routière (notamment l’immatriculation des cyclomoteurs et la possibilité de dépistage antidopage dans les accidents non mortels). Loi du 18 juin 1999 dite « loi Gayssot ».

Qui définit la sécurité routière ?

Quelles sont les implications pour la sécurité routière ? En fonction des garanties apportées par l’assurance et de leur responsabilité dans l’accident, les victimes sont indemnisées. Un conducteur responsable d’un accident peut recevoir des sanctions très lourdes : amendes, retrait du permis, emprisonnement, dommages et intérêts aux victimes.

Quelles sont les causes de la sécurité routière ?

La prévention. également une organisation française, voir l’article Roadblocks (organisation); La Sécurité Routière est un organisme ministériel, voir Sécurité Routière.

Pourquoi faire de la prévention routière ?

Les principales causes d’accidents de la circulation sont la conduite sous l’influence de l’alcool ou de drogues, les excès de vitesse, l’utilisation du téléphone au volant, la fatigue ou la conduite sans permis.

Réduire les risques d’accidents Ainsi, ils éviteront davantage d’accidents, ou réduiront leur gravité et l’étendue de leur responsabilité. Cela aura certainement un effet sur le coût de leur assurance automobile.

Quel est l’objet social de l’association Prévention routière ?

Quel est le sens de la sécurité routière ? Ensemble de règles et de services visant à assurer la sécurité des usagers de la route.

Quelle est l’utilité de la prévention routière ?

Mission d’entreprise : « Étudier et mettre en œuvre toutes mesures et encourager tous efforts pour réduire la fréquence et la gravité des accidents de la route ».

Comment faire la prévention routière ?

Les barrages routiers sont une méthode mise en place par le gouvernement et menée par de nombreux bâtiments et institutions, pour sensibiliser les citoyens aux dangers de la route, comment les éviter mais aussi comment y faire face.

  • Conseils de sécurité routière
  • Attachez toujours votre ceinture de sécurité…
  • Limitez votre consommation d’alcool. …
  • Porter un casque. …
  • Vérifiez la vitesse. …
  • Évitez les obstacles. …