Breizgo. Transport gratuit cet été pour les moins de 26 ans

13 juillet 2022 à 17h45 – Modifié : 13 juillet 2022 à 22h40 par Nolwenn OCEANE FM

La région Bretagne renouvelle son dispositif de gratuité des transports pour les moins de 26 ans pour les mois de juillet et août. Le dispositif fait déjà un carton pour sa deuxième édition avec 4 500 billets réservés le premier weekend de juillet, contre 2 000 en 2021. Faciliter les transports adaptés au besoin de chaque breton, un sujet qui tient à cœur à Loïg Chesnais-Girard, président de la région Bretagne.

La gratuité totale des transports pour les moins de 26 ans. C’est ce que propose la Région Bretagne grâce au dispositif BreizhGo en parallèle de sa carte de solidarité. 3 000 cars, 100 trains et une vingtaine de bateaux réquisitionnés. Des milliers de trajets sont ainsi rendus accessibles et disponibles gratuitement pour les moins de 26 ans durant les mois de juillet et août. Pour Loïg Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne, il était impératif de faciliter et d’encourager les déplacements de chacun selon ses possibilités.

« La carte BreizhGo Solidaire a été lancée il y a un peu plus d’un an pour proposer des tarifs accessibles aux plus fragiles, aux plus modestes d’entre nous. Elle a donc été votée par le Conseil Régional de Bretagne et s’applique à tous les trains, autocars et bateaux BreizhGo. Sur le même sujet : Lyon. Aucun des transports en commun ne fonctionnera le dimanche 1er mai. l’objectif est de permettre à chacun de se déplacer, et nos jeunes ont un grand besoin de mobilité, un grand besoin de mobilité qui, en plus, s’ajoute à une volonté de ne pas nuire à l’avenir de la planète, d’impacter le climat ainsi que le moins possible, alors les transports en commun deviennent vraiment hyper stratégiques sur la période et nous avons donc décidé en parallèle de ces nouveaux tarifs de mettre en place cet été la gratuité pour les moins de 26 ans sur l’ensemble du réseau BreizhGo, trains, autocars, bateaux, afin que nos jeunes peuvent profiter de leur été ! »

L’occasion de tester les transports avant la rentrée

Pour les procrastinateurs, pas de panique, la réservation se fait la veille pour le lendemain, même si Loïg Chesnais-Girard a révélé dimanche dernier une saturation des billets. Au cours du premier week-end, 4 500 billets gratuits ont été émis, contre 2 000 à la même période l’an dernier. Sur le même sujet : Conflit social. Royaume-Uni : gares abandonnées en raison de la plus grande grève ferroviaire des années 1930. Le Président de Région a également expliqué que le dispositif BreizhGo permettait de préparer la rentrée prochaine pour ceux qui souhaitaient s’organiser en termes de transports.

« Pour cette deuxième année, nous rajoutons bien sûr une communication plus forte pour que chacun puisse prendre conscience de cette possibilité. Et nous en profitons aussi pour dire que c’est l’occasion d’apprendre à utiliser les transports en commun car on peut clairement voir que les transports en commun ce n’est pas si simple. Ceux qui ont l’habitude de les prendre le prennent facilement. Ceux qui ne l’ont jamais pris se posent beaucoup de questions. Avec le transport gratuit BreizhGo pour les moins de 26 ans en juillet/août, ils pouvoir tester les transports, tester les lignes, tester les modes de transports en commun pour pouvoir préparer la rentrée.

L’intermodalité des transports, la clé de la liberté ?

Hormis l’intérieur des grandes agglomérations et des métropoles, toutes les destinations bretonnes sont desservies pour les moins de 26 ans. Pour les amateurs de vélo, il est conseillé de débourser 1 euro afin d’être sûr d’avoir une place pour les vélos, car il est possible qu’à cette période de l’année les places soient chères. Voir l’article : Quel est le meilleur roadster 2022 ?. Selon Loïg Chesnais-Girard, la mobilité doit impérativement se réinventer pour être possible pour tous.

« La mobilité devient un véritable sujet de liberté. On voit bien que si on ne peut pas se déplacer aujourd’hui, on a des difficultés pour notre vie quotidienne, pour nos études, notre travail, pour voir nos familles, nos amis, et donc il faut faire en sorte que cette mobilité soit accessible à tous … pour trouver des solutions faciles pour vivre au quotidien et se déplacer au quotidien sans avoir sa propre voiture, pour pouvoir emprunter des voitures dans les grandes villes, on trouve des vélos, de plus en plus, des vélos électriques qui se prêtent, qui sont loués. Ensuite pour les trajets plus longs, il y a les trains, il y a les autocars, et en Bretagne il y a les bateaux. Et il est important de rendre cela accessible avec des tarifs adaptés à chacun, pour les plus jeunes, pour les plus modestes, pour nos aînés, pour les personnes en situation de handicap. A chacun son prix, sachant que, encore une fois, le coût du transport est au moins cinq fois le prix du billet normal, au moins cinq fois le prix du billet normal, pour la collectivité, donc c’est un effort important mais c’est le prix de la liberté pour tous les Bretons. »

Eviter l’isolement de certaines communes

Selon Loïg Chesnais-Girard, les territoires bretons sont ainsi liés pour ne pas provoquer d’isolement préjudiciable pour certaines communes.

« Pour le moment, nous sommes bien sûr gratuits pour les moins de 26 ans. Nous travaillons sur des offres de plus en plus diversifiées, pour répondre aux attentes de nos concitoyens, usagers des transports BreizhGo. Nous avons des tarifs pour les festivals, nous avons des tarifs pour les week-ends, nous avons tarifs pour les jours de la semaine où nous avons moins de passagers que d’habitude. Nous avons des abonnements pour le travail, nous avons des abonnements pour les vacances, à chaque fois nous trouvons de nouvelles solutions. Mais la gratuité en soi est difficile, tout simplement parce que les transports en commun coûtent de l’argent et tout le monde doit participer même si c’est moins cher que le coût réel, mais encore une fois participer à ce transport en commun. C’est ce qui nous permet d’aller dans de nombreux endroits en Bretagne et dans de nombreuses villes qui, sans transports en commun, se retrouveraient complètement isolées . »

Rendre le territoire attractif et accessible est donc le mot d’ordre de la région, où la Bretagne s’avère être, pour l’instant, la seule région de France à proposer la gratuité des transports pour les moins de 26 ans en juillet. et en août.

Toutes les informations sur l’abonnement sur le site de Breizhgo.bzh

Une pièce d’identité est nécessaire pour demander la carte. Vous pouvez l’obtenir immédiatement : en vous rendant à l’espace KorriGo à Rennes situé à la gare au niveau du sous-sol (et également au niveau 0 au niveau des quais de la gare routière) ou à l’espace KorriGo à St Brieuc situé à la gare.

Lyon : Baisse de la criminalité dans les transports en commun en 2022
Lire aussi :
Bus C10 sur le pont de la Mulatière. @WilliamPham La préfecture du…

Où acheter un abonnement Breizhgo ?

Prises électriques

  • A Dinan : Place du 11 Novembre / Lundi, mardi, jeudi, vendredi : 8h à 12h / 14h à 17h30
  • Guingamp – 2 Place du Champ au Roy – 22200 Guingamp.
  • Paimpol Place de la République – 22500 Paimpol (Ligne 1 Gare SNCF PAIMPOL)
  • Pléneuf-Val-André 1, rue Winston Churchill – 22370 Pléneuf Val André

Où acheter la carte BreizhGo ? Cette carte illenoo est gratuite, anonyme et utilisable individuellement. Ce billet est vendu uniquement aux guichets des gares routières de Rennes, Fougères et au guichet multimodal de Saint-Malo.

Comment faire une carte BreizhGo ?

par correspondance, en remplissant le formulaire ci-contre ou en le téléchargeant sur le site www. breizhgo. bzh et en l’adressant à : Région Bretagne – Direction des Transports et de la Mobilité – Antenne de Rennes – Pôle SIT – 283 avenue du Général Patton – CS 21101 – 35711 Rennes Cedex 7 .

Comment acheter un ticket de car ?

L’application est disponible sur Google Play et l’App Store. Téléchargez Ticket Modalis sur votre smartphone, créez un compte, choisissez votre billet et payez par carte bancaire pour faire flasher votre billet sur le QR code présent à l’entrée du car.

Quelle moto pour se faire plaisir ?
A voir aussi :
Le calcul du couple moteur se fait par la formule de la…

Qui a droit à la gratuité des transports ?

Ce dispositif s’appelle le forfait Solidarité Transport. Cette carte de solidarité transport est délivrée aux bénéficiaires de l’aide sociale. En effet, les demandeurs d’emploi et les allocataires du RSA peuvent en bénéficier. Concrètement, ce tarif avantageux vous permet de voyager gratuitement.

Qui peut bénéficier de la solidarité transports ? Vous êtes : Bénéficiaire de la Complémentaire Santé Solidaire (CSS) sans participation financière* (anciennement CMU-C) : vous pouvez bénéficier de la Réduction Solidaire 75%, ainsi que tous les membres de votre foyer.

Comment faire pour avoir la réduction de transport ?

Comment obtenir votre droit à la réduction ? Si vous remplissez les conditions d’attribution, rendez-vous sur www.solidaritetransport.fr pour faire votre demande ou appelez l’Agence Solidarité Transport au 0800 948 999 (appel gratuit), du lundi au vendredi, de 9h à 19h ; munissez-vous de votre carte AME.

Qui a droit à la carte Navigo gratuite ?

Le forfait Navigo Free est réservé aux Franciliens bénéficiant : du Revenu de Solidarité Active (RSA) ainsi qu’aux membres du foyer, sous certaines conditions de revenus : renseignez-vous auprès de l’Agence Solidarité Transport Île-de-France au 0 800 948 999.

L'Allemagne prend le train pour 9 euros par mois
Ceci pourrez vous intéresser :
[Ils l’ont fait] Non pas qu’ils aient du pétrole, mais ils ont…

Qui peut prendre le train gratuitement ?

7. Prendre le TGV gratuit. SNCF lance l’abonnement MAX JEUNE pour les jeunes de 16 à 27 ans qui voyagent fréquemment en TGV INOUI et INTERCITÉS, en France et au Luxembourg.

Qui a droit aux réductions SNCF ? Aux salariés, fonctionnaires, retraités, demandeurs d’emploi, mais aussi aux conjoints et enfants de moins de 21 ans fiscalement à charge qui accompagnent la personne concernée. Certaines conditions liées au voyage lui-même doivent être respectées.

Comment avoir les train gratuit ?

Il permet aux demandeurs d’emploi, aux personnes handicapées, aux titulaires du RSA ou à bien d’autres aides d’obtenir des réductions de 75% voire la gratuité. « Forfait Transport Solidaire » : Permet de voyager gratuitement dans toute l’Ile-de-France.

Comment avoir le TER gratuit ?

Comment bénéficier de la gratuité des transports L’offre Tickets Solidaires Étudiants est valable : pour les étudiants de moins de 28 ans. du 1er avril au 6 juillet 2021. uniquement pour les déplacements entre le domicile et le lieu d’études ou d’examen.

Comment obtenir la carte Breizhgo ?

par correspondance, en remplissant le formulaire ci-contre ou en le téléchargeant sur le site www. breizhgo. bzh et en l’adressant à : Région Bretagne – Direction des Transports et de la Mobilité – Antenne de Rennes – Pôle SIT – 283 avenue du Général Patton – CS 21101 – 35711 Rennes Cedex 7 .

Comment obtenir une carte en cours ? dans les gares et commerces SNCF, • auprès des organismes sociaux bretons, • téléchargeable sur www.ter.sncf.com/bretagne (rubrique tarifs & achats, tarifs TER Bretagne, onglet Solidaire, carte Actuël), • retour – remplie et accompagnée de pièces justificatives (émises par les organismes sociaux bretons).

Comment obtenir la carte Solidarité SNCF ?

Cette demande s’effectue via un formulaire à imprimer et à envoyer avec les pièces justificatives par voie postale : Centre de gestion des cartes solidaires Grand Est – CS 23915 54029 NANCY CEDEX.