EN IMAGES – Nantes : le nouveau pont XXL Anne de Bretagne pour accueillir trams, vélos et piétons

« C’est un projet majeur qui va changer l’image de Nantes pour les prochaines décennies », précise Johanna Rolland. Sans surprise, le futur pont Anne de Bretagne dévoilé ce mardi privilégiera les mobilités douces. 53 mètres de large, en moyenne « trois fois plus qu’aujourd’hui », selon le président de la métropole, les trois quarts de la surface des travaux seront dédiés aux piétons, cyclistes et transports en commun avec des pistes cyclables protégées à deux voies et une place centrale où sera placé le Belvédère. La construction devrait commencer fin 2024.

L’ambition de créer « un corridor écologique »

Après un an de discussions et « des centaines d’heures de réunions », selon un membre du comité citoyen, des élus, un designer et un architecte ont décidé de conserver le pont actuel. « S’il devait être démoli, ce serait très dommage, confirme Dietmar Feichtinger, l’architecte du projet. Cependant, nous avons eu l’idée de l’abaisser pour le rendre plus plat et faciliter les raccordements. A voir aussi : Transports à Nantes Métropole : le Tan reprend ses horaires d’hiver sans chauffeurs. » Et au passage, ils ont évité la démolition et le transport de 4 800 tonnes de béton. En parallèle, de nouveaux ouvrages seront connectés pour permettre le prolongement de ce passage stratégique sur la Loire. Et cela n’empêchera pas les bateaux de continuer à sillonner la Loire à l’avenir.

Nous avons voulu un pont emblématique de Nantes, avec un aspect esthétique et des couleurs vives.

« La structure métallique viendra à côté de la rivière et non sur la route, achève la première maison de ville de la ville de Vojvod. Nous avons opté pour des matériaux durables et décarbonés avec du bois. Nous voulions un pont naturel. » Quelque 1 270 mètres carrés de végétation, pour être exact, soit 18 % de la future superficie de « ces deux ponts reliés par une jonction », explique Dietmar Feichtinger. « Ce sera un corridor écologique, une passerelle inclusive, accessible à tous et à tous les modes de déplacement », promet Johanna Rolland.

Lire aussi :
Exo a enregistré une augmentation de 3 000 déplacements supplémentaires par mois…

Un futur « espace public » estimé à 60 millions d’euros

L’actuel pont Anne de Bretagne, inauguré dans les années 1970, a été conçu principalement pour permettre l’accès des véhicules vers ou depuis l’île de Nantes. « Il nous semble clair que ce n’est plus adapté aujourd’hui », assure le président de la métropole. « De notre côté, nous voulions un pont emblématique de Nantes, esthétiquement et avec des couleurs vives, confie Céline Mousset, membre du Comité citoyen. Voir l’article : Lyon. Vélo à Lyon : sur les quais du Rhône, le premier kilomètre du premier tracé lyonnais livré… …. Avant tout, un pont extrêmement facilement accessible pour s’adapter à chacun. Nous entendons par là les landaus, les personnes âgées, les personnes à mobilité réduite, etc.

Nous voulions que ce soit un lieu où l’on aille se reposer, penser au paysage, fêter son anniversaire.

Avec la devise partagée par tous les acteurs présents lors de la présentation du projet à la Maison de la mer Daniel-Guilard sur le quai de la Fosse : « Ce pont sera le futur espace public ». « On voulait que ce soit un endroit où l’on s’asseye, on réfléchisse au paysage, on fête notre anniversaire, ajoute l’architecte. Et surtout, on a travaillé sur la lumière pour éviter la pollution lumineuse. » Ce projet, qui peut être loué pour la durée des travaux, vraisemblablement jusqu’en 2027, est d’ailleurs déjà prévu dans le budget : il s’élèvera à 50 millions d’euros, « 60 % TTC », ajoute Bertrand Affilé, vice-président de la métropole. Ils n’ont pas augmenté les charges pendant un an, car le maire de Saint-Herblain l’assure : « les charges comprennent les aléas ». Une déclaration qui résonne, quelques jours après l’abandon du projet Heron Tree.

Pouvoir d'achat : prestations sociales, logement, "indemnité de transport"... voici ce que l'on sait de la facture
Lire aussi :
l’essentiel Logement Face à l’inflation, le gouvernement va proposer un projet de…