FREENOW ajoute les transports en commun à son application

La plateforme de mobilité intègre les services de transport public dans votre application. Inaugurée en Allemagne, l’option devrait être étendue à la France en 2023.

FREENOW poursuit son développement en Europe en proposant désormais des services de transport en commun au sein de son application. Une nouveauté qui renforce le positionnement de la plateforme en tant que super-app. Après le taxi, l’autopartage ou encore le vélo et la trottinette électrique, FREENOW offre à ses utilisateurs la possibilité de réserver un titre de transport pour prendre le métro ou le bus. Lancé en Allemagne, le service se répandra progressivement dans toute l’Europe. « Dans un premier temps, les utilisateurs pourront acheter des billets à l’unité, des forfaits d’une journée et des forfaits de 48 heures. D’autres partenariats avec des entreprises de transport en Europe sont prévus pour 2023, dont la France, qui vise à intégrer les réseaux de transports publics dans l’application courant 2023″, a indiqué le groupe dans un communiqué.

> A lire aussi : L’offre taxi désormais disponible sur FREENOW for Business

Ainsi, le service s’adresse principalement aux voyageurs occasionnels, notamment les professionnels qui se rendent occasionnellement sur leur lieu de travail ou les voyageurs d’affaires. « C’est une autre étape importante pour nous. Connecter les différentes offres de mobilité est crucial pour réussir à transformer la mobilité en Europe. FREENOW soutient activement cette démarche, encore plus aujourd’hui, en tant que partenaire des transports publics. Notre objectif est de rendre la mobilité urbaine en Europe plus durable, intelligente et interconnectée », commente Thomas Zimmermann, PDG de FREENOW.

Pour Benjamin Giovanni, responsable commercial chez FREENOW, cette nouvelle option permettra aux voyageurs d’affaires de ne pas avoir à payer d’avance les frais de transport en commun. « L’idée est qu’avec un seul moyen de paiement, le voyageur puisse utiliser toutes les mobilités possibles via une seule application. Avec l’intégration des transports en commun, nous complétons l’offre de bout en bout », ajoute-t-il. En France, le service arrivera dès que les problèmes technologiques seront résolus : « Ce n’est pas si simple à configurer mais on espère arriver le plus tôt possible », confie-t-il. La première ville concernée sera Paris et FREENOW envisage déjà de déployer l’option dans d’autres villes de France.

Mais de quoi parle-t-on exactement ? Le transport individuel comprend toutes les formes de transport dans lesquelles vous êtes le seul à voyager (pas comme un bus ou un train).

Quel est le premier transport en commun ?

Les wagons à cinq étages de Blaise Pascal En 1662, Blaise Pascal invente les transports publics urbains. Il obtint de Luis XIV le privilège de fonder une compagnie de voitures publiques pour l’exploitation de cinq « routes » ; (lignes).

Quels sont les transports en commun les plus utilisés ? Au niveau national, le mode de transport public le plus utilisé est le bus (avec 71%), suivi du métro (49%), du tram (44%), du RER (23%) et du TER (18%) . Lire aussi : A la rencontre de ces Strasbourgeois qui ont changé leur façon de voyager.

Quel est le transport le plus ancien ?

Parmi les moyens de transport les plus anciens dont l’existence est archéologiquement établie, on trouve des pirogues néolithiques (à partir de 5000 avant J.-C.) et de simples charrettes à roues (fin du IVe millénaire). .

Quelle est le premier moyen de transport ?

Du portage humain à la roue Le plus ancien moyen de transport terrestre est sans doute le portage humain. Plus tard, l’homme a également utilisé des animaux pour l’aider. Sur le même sujet : TER, bus, tramway : les Français utilisent-ils davantage les transports en commun ?. Bœuf, domestiqué dès le V millénaire avant Jésus-Christ. j

Ceci pourrez vous intéresser :
Ce n’est pas forcément le point qui était au centre du budget…

Quel est le plus dangereux entre l’avion et le train ?

4) Ferroviaire Le risque ferroviaire est le même que celui de l’avion, puisqu’il y a 0,05 décès pour chaque million de personnes transportées. Sur le même sujet : Communiqué de presse · Rentrée scolaire > Priorité au territoire : garantir un service public essentiel · Région Bretagne. En revanche, le risque de rencontrer un incident est beaucoup plus élevé en train qu’en avion.

Quel est le moyen le plus sûr de voyager entre l’avion et le train ? Le transport aérien est le plus sûr au monde. Les statistiques d’Aviation Safety Network publiées en janvier 2020 soulignent même que 2019 est sur le podium des années les plus sûres.

Quel est le mode de transport le moins dangereux ?

Malgré les accidents aériens très médiatisés, l’avion reste le moyen de transport où il y a le moins d’accidents et le moins de morts.

Quel est le mode de transport le plus mortel ?

Le moyen de transport le plus dangereux était sans aucun doute la voiture (276 blessés et 2,9 morts par milliard de personnes-kilomètres), suivi du bus (74 blessés et 0,17 mort), du tram (42 blessés et 0,16 mort) et du train ( 2,7 blessés et 0,04 mort).

Lire aussi :
16 septembre 2022 Environnement, Général, Qualité de vie Le 22 septembre sera…

C’est quoi le transport principal ?

Le transport principal est le mode de transport « le plus lourd ». du trajet, c’est-à-dire le plus long en kilomètres.

Quels sont les trois types de transport ? Types de transport

  • Types de transport. Le fret peut être transporté par camion, train, avion ou bateau. …
  • Transport routier. Les camions sont utilisés pour le transport jusqu’à 2 000 kilomètres. …
  • Transport ferroviaire. …
  • Transport aérien. …
  • Transport maritime. …
  • Coût de transport.

C’est quoi le transport principal ?

Le transport principal est le mode de transport « le plus lourd » du trajet, c’est-à-dire le plus long en termes de kilomètres.

Quelle est la définition de transport ?

Action ou mode de transport, transporter d’un lieu à un autre : Le transport de marchandises.

SNCF : Le TGV du futur traversera les gares parisiennes à temps pour les JO 2024
A voir aussi :
Par Graziella L. Publié le 18 septembre 2022 15:16 Présenté en 2020…