Le budget des transports augmente : les Français lui versent 174 euros par mois

La rotation demande aujourd’hui un effort budgétaire important, comme le montre une récente enquête menée par Sofinco.

Chaque mois, les Français dépensent en moyenne 174 euros* en transports, selon l’enquête Opinionway auprès des spécialistes du crédit à la consommation de Sofinco.* Y compris immatriculation, tickets, carburant, parking ou assurance.

Une sévère augmentation en seulement 2 ans

Une sévère augmentation en seulement 2 ans

Cette étude montre qu’en seulement deux ans, l’effort supplémentaire nécessaire pour déménager est de… + 35 % ! Les chiffres peuvent être mieux compris à partir de la lecture suivante : 73 % des répondants utilisent des voitures privées pour leurs déplacements quotidiens (augmentation du prix du carburant), 28 % prennent les transports en commun tandis que 16 % utilisent des vélos ou se contentent de marcher.

A voir aussi :
En octobre, RFI rencontre les meilleurs témoins du transport international. Pour cette…

16 % seulement utilisent un vélo ou marche à pied

Pour ceux qui ne veulent pas faire le plein et ne se déplacent pas en moto ou en voiture, le budget mensuel moyen utilisé est de 105 euros. Opinionway note que « Cette hausse des prix a pour effet d’inciter les Français à se différencier voire à changer de moyen de transport en favorisant un déplacement plus fort ». Tous les employés et ceux qui n’ont pas la possibilité d’appeler insistent sur l’expédition (68 % et 70 %).

A voir aussi :
La pénurie de carburant remet en question la dépendance à l’égard des…

64 % considèrent que les moyens de transport durables ne sont pas compatibles avec leur mode de vie

Pour décider de leurs options de voyage, les Français décident d’abord du fonctionnement, des options, du temps et du coût du voyage, qui n’arrivent qu’en quatrième position, en avance. Voir l’article : Pourquoi passer en carte grise collection ?. A la question : « Qu’est-ce qui vous motiverait à choisir le moindre itinéraire ? »

Parmi les Français qui utilisent régulièrement leur voiture, 65 % sont prêts à réduire leur consommation face à la hausse du prix des carburants. 64% de la population de notre pays pense que le système actuel n’est pas compatible avec leur mode de vie.

A voir aussi :
2022 sera-t-elle l’année record de la hausse des prix ? Dans ce…