Le CRITUC soutient le transport en commun à faibles émissions à Brampton et Burlington

Classé sous : Environnement, Transport Sujets : À but non lucratif, Questions environnementales

, /CNW/ – Depuis de nombreuses années, le Consortium canadien de recherche et d’innovation en transport urbain (CRITUC) préconise des plans d’action climatiques solides qui sont soutenus par différents paliers de gouvernement. Alors que la crise climatique continue de s’étendre à travers le Canada, la construction d’un écosystème et d’une infrastructure plus propres, plus sains et plus solides est devenue essentielle pour améliorer la qualité de vie de tous les Canadiens. Aujourd’hui, le CRITUC accueille les investissements du gouvernement du Canada et de la Fédération canadienne des municipalités (FCM) pour soutenir la transition de la ville de Brampton et de la ville de Burlington vers le transport en commun à faibles émissions.

L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Ressources naturelles, et Taneen Rudyk, présidente de la FCM, ont annoncé un investissement de 253 000 $ dans le cadre du Fonds municipal vert (FMV) de la FCM. Le FMV est financé par une dotation du gouvernement du Canada et aide les gouvernements locaux à adopter des pratiques durables.

Le CRITUC recevra 175 000 $ pour soutenir les efforts de la Ville de Brampton visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) et à répondre à la future demande d’utilisation du transport en commun. Le CRITUC mène une étude pour évaluer la faisabilité d’utiliser des autobus zéro émission (AZE) sur le réseau routier de Brampton Transit. Un montant supplémentaire de 78 000 $ soutiendra les efforts de la ville de Burlington pour réduire son empreinte carbone. L’étude analysera les émissions technico-économiques et du cycle de vie associées à la conversion de la flotte de Burlington Transit aux autobus électriques à pile à hydrogène (FCEB) sur chaque itinéraire et pâté de maisons. Les deux études sont réalisées à l’aide de l’outil de modélisation prédictive développé en interne par le CRITUC, Rout?.itm. Cet outil comprend les conditions d’exploitation telles que les cartes routières, les horaires de voyage, la météo et le nombre de passagers pour déterminer la faisabilité et les avantages de l’adoption des AZE et des FCEB sur la base de la technologie existante.

À mesure que les villes s’étendent et que la population augmente, un plan approfondi de développement socio-économique est nécessaire. Le CRITUC croit à la création de solutions et à la promotion de la croissance des technologies intelligentes à faible émission de carbone à travers le Canada. Il est enthousiasmé par cette opportunité alors que les villes agissent pour atteindre l’engagement zéro émission nette du Canada.

« Le financement annoncé aujourd’hui pour le transport écologique à Brampton et Burlington, en Ontario, contribuera grandement à aider notre gouvernement à atteindre l’une de ses priorités : soutenir les Canadiens dans leurs efforts pour réduire la pollution, renforcer nos collectivités et développer notre système propre innovateur. idées technologiques. Le gouvernement du Canada est très fier d’appuyer le CUTRIC dans son rôle de chef de file dans ce domaine. Je tiens également à féliciter les membres du consortium pour leur leadership. » L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Ressources naturelles

« Il est vital que chacun participe à la lutte contre le changement climatique. Partout au Canada, les municipalités font leur part en adoptant des solutions novatrices qui créent des emplois et favorisent la résilience climatique. Investir dans l’infrastructure verte des collectivités canadiennes améliorera la qualité de l’air et la vitalité de notre économie, et nous fera progresser vers un avenir neutre en carbone. » L’honorable Steven Guilbeault, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« Les gouvernements locaux possèdent soixante pour cent des infrastructures du pays. Partout au pays, des municipalités de toutes tailles mettent en œuvre des solutions intelligentes et durables pour améliorer leurs infrastructures avec l’aide du Fonds municipal vert. Ensemble, nous bâtissons des collectivités résilientes pour accélérer notre parcours vers la neutralité carbone et atteindre les objectifs climatiques du Canada. » Rory Nisan, membre du conseil d’administration de la Fédération canadienne des municipalités et conseiller, Municipalité régionale de Halton

« L’étude de la faisabilité et des avantages de la transition du parc d’autobus de Burlington vers des autobus électriques à pile à combustible aidera la ville à prendre des décisions éclairées sur les mesures les plus efficaces pour réduire notre empreinte carbone. Merci au CRITU pour cette étude. Nous attendons avec impatience de voir les résultats et suivrons les progrès de près. » Marianne Meed Ward, mairesse de la ville de Burlington

« Aujourd’hui, les humains vivent principalement dans les villes. Les villes doivent donner l’exemple dans la lutte contre le changement climatique et la planification de notre avenir dans un monde en changement climatique. Le CRITUC est fier de travailler avec des villes comme Brampton et Burlington. Ces villes sont des pôles innovants pour l’action climatique. Le moment est venu de transformer les infrastructures du pays et le paysage de la mobilité à faible émission de carbone. » Josipa Petruni?, présidente-directrice générale, CRITUC

Recherche canadienne sur le transport urbain SOURCE & Consortium d’innovation (CUTRIC)

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

Communiqué de presse envoyé le 5 juillet 2022 à 14h01 et distribué par :

Voir l’article :
[Crédits photos : Ville de Bassens] La capitale de la Gironde, capitale…