RTC vise des milliers de dollars de revenus supplémentaires

Le Réseau de transport de la Capitale (RTC) vient de créer la société en commandite « Capitale Mobilité ».

RTC cherche à diversifier ses sources de revenus. Les aides d’État et les redevances d’utilisation ne suffisent plus à financer les services des transporteurs.

Transportation Network a donc décidé d’établir une nouvelle filiale qui aura pour mandat de générer davantage de revenus provenant des activités publicitaires et immobilières.

L’arrivée du tram n’est pas étrangère à cette nouvelle avenue. Cela donnera une impulsion à cette société en commandite simple qui pourra nouer des partenariats avec des sociétés privées.

Nous y réfléchissons depuis plusieurs années, explique Michel de Maurage, ancien directeur du développement commercial et du revenu indépendant de RTC, nommé directeur général de cette nouvelle entité. Le modèle que nous avons choisi ici au Québec est une société en commandite dont l’unique commanditaire est le RTC.

Michel de Maurage est nommé administrateur de Capitale Mobilité, société en commandite du RTC.

Photo: Radio-Canada / Amélie Auger

Ainsi, le RTC aura pour mandat de s’assurer que les orientations de Capitale Mobilité sont en adéquation avec le service public.

Dans ses futurs partenariats, Transit Network recherche une certaine rentabilité en termes de revenus afin de soulager les usagers qui doivent de plus en plus financer une partie des nouveaux services proposés par le transporteur.

Par exemple, aVélo ou la mobilité intégrée font partie des projets de développement du RTC, mais ne représentent pas un service de transport public financé par les programmes actuels. Nous souhaitons qu’une partie du secteur privé vienne soutenir les initiatives de mobilité. C’est le côté innovant et intéressant de Capitale Mobilité, selon M. de Maurage.

Comment acheter un titre de transport sur chrono ?

Dans l’application Chrono, cliquez sur l’icône à droite du champ de recherche, puis sur le bouton Acheter un billet. A voir aussi : Élargir le marché mondial des systèmes de transport en commun rapide de passagers avec les dernières tendances et la portée future jusqu’en 2028. Vous devez être connecté à Internet pour effectuer la transaction.

Comment payer le bus par téléphone ? Comment ça marche. Au lieu de rendre au chauffeur 2€ (le prix du ticket) en monnaie, les usagers envoient un SMS au numéro de téléphone 93100 pour les bus de la couronne centrale et périurbaine et au 93800 pour les bus RATP de Paris et petite couronne.

Comment payer son titre de transport ?

Choisissez le titre et, si nécessaire, la date, les zones et la quantité. Pour payer, vous devez disposer d’une carte de crédit et entrer l’adresse e-mail à laquelle la preuve d’achat sera envoyée. Selon votre téléphone portable, vous pouvez également payer vos billets via Samsung Pay ou Apple Pay.

Où acheter des titres de transport ?

Pour acheter un titre : Lire aussi : Dès 2025, les nouveaux bus rouleront à l’électricité et à l’électricité verte.

  • TER (billet, abonnement, carte de réduction), rendez-vous sur les pages TER régionales, sur l’application SNCF Connect ou dans les agences agréées,
  • En Ile de France, rendez-vous sur les applications SNCF Connect et Ile de France Mobilités ou sur le site Transilien.com pour acheter un forfait.

RER B : du nouveau pour les trains directs entre Gare du Nord et Roissy Charles-de-Gaulle
Voir l’article :
À travers Caroline J. Publié le 24 août 2022 à 8h34 Bonne…

Comment payer son titre de transport ?

Choisissez le titre et, si nécessaire, la date, les zones et la quantité. Pour payer, vous devez disposer d’une carte de crédit et entrer l’adresse e-mail à laquelle la preuve d’achat sera envoyée. Lire aussi : Transports en commun, ramassage des ordures, bus scolaires : faut-il s’inquiéter des pénuries de carburant dans les Alpes-Maritimes ?. Selon votre téléphone portable, vous pouvez également payer vos billets via Samsung Pay ou Apple Pay.

Comment acheter un billet en ligne ? Comment acheter des titres de transport depuis son téléphone avec l’application Île-de-France Mobilités

  • Rendez-vous dans l’onglet « Acheter » de l’application Île-de-France Mobilités (disponible sur Android et iOS) ;
  • Choisir: …
  • Choisissez votre billet et, si nécessaire, la date, les zones, la quantité.

Comment payer le bus avec son portable ?

En envoyant le code au 93100, vous recevrez un ticket sous forme de SMS, qui sera directement débité de votre facture de téléphonie mobile. Les billets d’embarquement par SMS (ou TAB-SMS) sont vendus à l’unité.

Transport en commun - Flexibus bientôt déployé au nord de Beauport
A voir aussi :
&#xD ; Le Réseau d’information municipale offre le résumé le plus complet de…

Comment faire si on a pas de ticket de bus ?

La billettique mobile NFC (Near Field Communication) vous permet de valider votre titre de transport en amenant votre smartphone devant une borne de validation ou un agent de contrôle. Il est proposé par des acteurs tels que Wizway Solutions, créé par la SNCF, la RATP, Orange et Gemalto.

Y a-t-il encore des tickets de bus ? Après septembre 2022, il ne sera plus possible d’acheter des carnets cartonnés pour voyager dans les métros, bus, tramways et RER du réseau RATP en Île-de-France. Ils sont progressivement supprimés des distributeurs automatiques à partir du 14 octobre 2021 à Paris et en banlieue.

Comment payer quand on prend le bus ?

Les billets d’embarquement par SMS (ou TAB-SMS) sont vendus à l’unité. Pour l’acheter, il suffit d’envoyer un SMS au 93100 : pour les lignes desservies par la RATP, le mot clé « BUS » associé au numéro de la ligne de bus que vous souhaitez emprunter (exemple : BUS63, BUS24…).

Transports scolaires : face à la pénurie de chauffeurs de car, la rentrée s'annonce très difficile en Centre-Val de Loire.
Voir l’article :
Même si le conseil régional et les transporteurs font de leur mieux…

Où s’asseoir dans un bus ?

Au centre, côté fenêtre En effet, en général, au centre du bus vous serez à l’abri du bruit du moteur et des bavardages de l’arrière. L’idée, alors, est de s’adosser à la fenêtre, les rideaux bien tirés, enveloppés dans son plaid.

Quelle est la place la plus sûre dans le bus ? De nombreuses études ont montré, par exemple, qu’en cas de collision frontale, les sièges les plus sûrs sont situés du côté de la fenêtre. Mais si le véhicule bascule ou se renverse, les passagers assis dans des sièges près de l’allée sont plus susceptibles de sortir indemnes.

Où se placer dans un bus pour ne pas être malade ?

En bus, si possible, choisissez un siège dans la partie avant du bus et sur le côté de la fenêtre afin de voir la route. Dans l’avion, essayez de choisir des sièges au milieu de l’avion, au niveau des ailes, qui tremblent un peu moins que les autres. Aussi, n’oubliez pas de diriger la ventilation vers le visage.