Les chefs de lignes intermédiaires de bus de Keolis sont mécontents d’Antibes, grève des ouvriers

Au milieu des bus alignés sur le parking du dépôt de la société Keolis, à Antibes, se dressaient des drapeaux.

Depuis ce vendredi matin, une quarantaine de salariés de l’équipe des transports en commun sont en grève pour « critiquer la dégradation des conditions de travail depuis que l’équipe a remporté de nouveaux contrats en début d’année », selon Nathalie Cessens, déléguée CFDT.

De nouvelles lignes acquises

De nouvelles lignes acquises

Bien sûr en janvier, une société du dépôt de bus du Zou a remporté six nouvelles lignes du centre-ville dont 200 reliant Nice et Cannes ou encore les lignes de l’aéroport de Nice. De Grasse à Pégomas en 610 par 230 Sophia Antipolis, 17 lignes lui sont désormais affectées.

« Depuis, l’entreprise a développé une nouvelle ligne de commande qui ne connaît pas bien les nouvelles lignes, ce qui entraîne des erreurs de circulation ou des déviations », explique Nathalie Cessens. Voir l’article : Strasbourg : transports en commun gratuits le samedi 25 juin, grève tout le week-end. On se retrouve avec des séances d’étude très difficiles, qui consomment nos pauses. »

De son côté, Fateh Boufenchouche, représentant de l’UNSA Transport, ajoute : « On ne parle pas de vieilles voitures. Souvent quand on prend notre place le matin, le bus est en panne ou le mobilier est cassé… c’est pour la sécurité de tous ». .. « 

Manque de chauffeurs dans les transports en commun, vers un service dégradé partout en France ?
Sur le même sujet :
La victime manque de chauffeur, le réseau de bus de Metz est…

100% électrique d’ici la fin de l’année

En nous contactant, Christian Cros, directeur de Keolis, souhaite confirmer : « D’ici la fin de l’année, les navires seront remplacés par 120 nouveaux véhicules électriques. C’est pourquoi nous fermerons l’usine de Grasse qui nous permet d’utiliser le réseau. A voir aussi : Le Japon ouvre de nouvelles frontières aux touristes : nos conseils pour se déplacer ! – Tourisme. Nous déménageons dans un nouvel établissement de Vallauris. »

Ce dernier le reconnaît : « Les conditions de travail ont changé avec la nouvelle DSP parce que nous changeons nos services. Il y a un temps pour s’adapter à ces changements. D’ailleurs, nous avons créé une centaine de nouveaux emplois pour répondre aux besoins. à l’écoute de tous les collaborateurs qui souhaiteraient présenter les enjeux auxquels ils sont confrontés sur le terrain. »

Si 75% du service est encore assuré aujourd’hui, les syndicats pourraient renouveler leur action de grève dès lundi.

Grève SNCF : le trafic est toujours perturbé ce jeudi dans les transports en commun en Ile-de-France
A voir aussi :
Le trafic est toujours interrompu ce jeudi 7 juillet sur les transports…