Pourquoi n’y a-t-il pas assez de chauffeurs de bus à Metz ?

Chauffeurs de bus et Mettis manquent à l’appel de l’agglomération messine. À ce stade, la direction et les syndicats de Met sont d’accord. A partir du lundi 20 juin, et sur les trois prochaines semaines, la compagnie sera contrainte de réduire son service, avec davantage d’horaires répartis sur plusieurs lignes. Mais les versions concordent et contrastent fortement avec les raisons de cette pénurie, qui touche autant le réseau de transports en commun de la ville que Metz.

Les efforts de la direction…

Les efforts de la direction...

« Le taux d’absentéisme m’empêche de continuer à assurer le service en plus des énormes difficultés de recrutement », a déploré le directeur du Met Franck Duval, qui estime « qu’il manque entre 15 et 20 chauffeurs » pour fonctionner correctement, « moi ». Je tire les ficelles depuis des mois et des mois, en coupant beaucoup d’heures supplémentaires aux chauffeurs et c’est là que j’atteins la limite, sinon ce sera l’inverse. » Le plan de transport a déjà subi de telles coupes lors de la crise sanitaire. Cependant, bien que la situation soit presque revenue à la normale, des difficultés subsistent. « Avant la crise, c’était assez facile de trouver des chauffeurs d’accueil. C’est aussi un métier avec des limites : travailler tôt, travailler tard le samedi… Pourtant, on les a trouvés. Aujourd’hui, on ne les trouve plus », poursuit Franck Duval. il compare sa situation à celle vécue par de nombreux hôpitaux et demandeurs d’emploi. Cependant, le directeur estime que des efforts sont déployés pour attirer de nouveaux candidats en termes de rémunération et d’avantages sociaux. « Un chauffeur réceptionnaire, âgé d’un an, gagne 2 600 euros par mois pendant douze mois, plus le 13e mois, plus une prime de vacances, plus une prime de présentisme, plus des tickets restaurant, plus la cotisation mutuelle de l’employeur. » Le Met fait également de son mieux pour devancer les candidats. « On essaie toutes les formules qu’on peut : apprentissage, qualification professionnelle, intérim, CDD, CDD bien sûr… On embauche aussi sans autorisation de transport en commun, et on a mis en place un centre de formation où l’on prend stagiaires, nous finançons la formation », explique Franck Duval.

Carcassonne Agglo : les chauffeurs de bus ne manquent pas
Ceci pourrez vous intéresser :
l’essentiel Que les 4 800 élèves qui sont transportés chaque jour durant…

…contestés par les syndicats

Mais les chiffres présentés par la direction font le saut aux syndicats, et ils embauchent fort : plusieurs salariés ont contacté France Bleu Lorraine pour nous présenter des fiches de paie. Ces 2.600 euros, selon eux, correspondent à la rémunération brute générale, indemnités comprises. Ils citent également les conditions de travail des conducteurs de réseaux comme principale explication de cette désaffection. Frédéric Jager, délégué CGT de Tamm (transports de l’agglomération de Messine), est formel : « Pour des raisons de productivité, nous avons arrêté de détériorer les conditions de travail. Les gens se fatiguent, ils tombent malades, ils démissionnent. C’est un métier qui ne les attire plus.  » Le représentant des salariés a relevé que la charge de travail des chauffeurs qui commencent plus tôt et plus tard et finissent plus tard a augmenté, « sans compensation financière ». Fréderic Jager ne s’étonne donc pas de la situation actuelle, rappelant qu' »il tire la sonnette d’alarme depuis au moins cinq ans ». Il faut donc prendre des mesures « fortes et immédiates », comme « augmenter les salaires » ou « instaurer une vraie demi-heure de pause en milieu de service« .

Fréderic Jaeger, délégué CGT à Tamm Ceci pourrez vous intéresser : Comment faire prendre conscience aux jeunes qu’ils utilisent les transports en commun ? En facilitant l’achat d’une carte….

Les transporteurs routiers en grève pour améliorer leurs salaires
Voir l’article :
De quoi s’agit-il? Allocation jusqu’à 1000 euros par mois. Les frais de…

Comment recharger sa carte simplicité ?

Vous pouvez recharger votre carte Simplicités dans tous les points de vente LE MET’, aux distributeurs de billets et dans notre boutique en ligne avec paiement sécurisé. Les abonnements sont vendus uniquement sur Carte Simplicité. Ceci pourrez vous intéresser : Strasbourg : Transports en commun gratuits ce samedi, malgré une grève.

Comment fonctionne la carte simplicité ? Carte simplicité

  • C’est votre support d’abonnement.
  • Il vous permet d’acheter votre billet en ligne ou en gare.
  • Il est gratuit et valable 8 ans.
  • Il donne accès à plusieurs abris à vélos de la région.

Quel est le prix du TER ?

39€ TTC : Prix maximum garanti d’un billet pour un trajet de moins de 1H30, 59€ TTC : Prix maximum garanti d’un billet pour un trajet de moins de 3H, 79€ TTC : Prix maximum garanti. A voir aussi : Quelle moto pour se faire plaisir ?. Un billet pour un voyage de plus de 3 heures en seconde classe en France sur un trajet hors ligne.

Comment valider sa carte simplicité ?

Préparez la carte à l’arrêt et validez-la dès qu’elle est téléchargée ou validée sur la plateforme (les valideurs sont aux principaux arrêts du réseau). Lorsque vous validez : le voyant vert s’allume et avec un bip court : votre carte est validée

Transports : les Algériens veulent en finir avec les bus privés et plaider la cause du public
Lire aussi :
Algérie – Des Algériens appellent, à travers les réseaux sociaux, à généraliser…

Comment prendre le Mettis ?

Pour vous aider en cas de panne, vous pouvez acheter un titre de transport 1 ou 2 pour les chauffeurs de bus. Sur les lignes METTIS A et B, les chauffeurs sont en cabine, ils ne pourront donc pas vous vendre de billets : il est conseillé de les acheter avant l’arrivée de votre véhicule, au distributeur de billets de votre aéroport.

Quel bus prendre à Metz ? Ces lignes de bus s’arrêtent près de Metz: 1, 111, 14.

Comment payer le met ?

Comment régler le constat Sur place, au moment du manquement, avec la carte bancaire, en espèces ou par chèque, le vérificateur qui a fait le constat. Espace Mobilité LE MET’ – Place de la République, en espèces, chèque ou carte bancaire.

Comment fonctionne le Mettis ?

Mettis utilise des voies réservées, lui permettant de rouler à une vitesse moyenne de 20 km/h (en comptant les arrêts), et d’éviter les embouteillages aux heures de pointe. Par exemple : De la Place de la République aux Hauts de Blémont (6 km), le trajet actuel dure 32 minutes.

Quel bus pour aller à Montigny-lès-metz ?

Les lignes de bus suivantes s’arrêtent près de Montigny Les Metz: 1, 14, B.