Pouvoir d’achat : ces 5 incitatifs sont passés inaperçus et ont été adoptés à l’Assemblée

En votant les projets de loi pouvoir d’achat puis de budget rectifié pour 2022, les députés ont validé en première lecture toute une série de mesures pour le pouvoir d’achat. Fin de la redevance TV, gel du prix du gaz et de l’électricité ou coup de pouce à la pompe à essence : derrière ces mesures largement débattues et relayées, d’autres mesures moins identifiées auront un effet concret et rapide. Tour d’horizon.

Toulouse. Métro, bus, tram : pour favoriser les transports en commun à la rentrée
Voir l’article :
Début juillet, Tisséo décide de la tarification des transports en commun de…

1. Le forfait mobilités durables revu à la hausse

Aller au travail à vélo ou covoiturage ? Votre employeur peut prendre en charge une partie de vos frais de la même manière que si vous utilisiez les transports en commun. Pour encourager davantage le recours à la mobilité propre, le plafond de l’exonération du forfait mobilité durable sera relevé de 600 euros à 800 euros, en cas de cumul et de paiement d’un abonnement de transport en commun par l’employeur, si le texte est voté. l’Assemblée reste telle qu’elle est.

A partir de janvier 2022, les salariés pourront utiliser un chèque mobilité pour régler leurs frais de transport. Voir l’article : Comment obtenir une ADS ?. Il s’agit « d’une solution de paiement facile à utiliser, intégrant le forfait mobilité durable ou l’aide de l’employeur aux frais de carburant et la mise à disposition de véhicules électriques, hybrides rechargeables ou à hydrogène », sur le modèle du ticket restaurant, comme l’explique le ministère des Transports dans un communiqué de presse.

Les Français dépensent en moyenne 174 euros par mois en transports
Voir l’article :
Comment calculer son budget essence par mois ? Votre voiture consomme 5L…

2. Ticket resto et indemnité repas : coup de pouce aux entreprises

Super endroit pour les tickets restaurant ! Si le plafond journalier est relevé à 19 euros, il est question de l’augmenter à nouveau. En attendant, les députés ont voté pour augmenter la défiscalisation accordée aux employeurs qui fournissent des titres restaurant à leurs salariés, pour ceux émis entre le 1er septembre et le 31 décembre 2022. A voir aussi : Remise sur le carburant : inflation des primes et remises, 400 Euro prime transport, 20 centimes chez TotalEnergies – Guide de l’épargne. Ainsi, s’ils proposent un titre à leurs salariés dont la valeur est comprise entre 9,48 et 11,38 euros, le montant déductible est porté à 5,92 euros. L’objectif de ce vote est de prendre en compte l’inflation dans le coût des repas cet été, en incitant l’employeur à augmenter sa contribution sans que cette augmentation ne se répercute sur ses charges.

Chèque-repas : que pouvez-vous vraiment payer ? (et 10 autres questions)

Même principe concernant le plafond des indemnités pour frais de repas professionnels versées par les employeurs aux salariés contraints d’engager des frais supplémentaires pour prendre leurs repas (camionneurs, ouvriers, etc.) : le plafond devrait être augmenté de 4 % pour les indemnités versées entre le 1 Septembre. et le 31 décembre 2022.

Est-ce rentable d'être taxi ?
Ceci pourrez vous intéresser :
Comment reconnaître un véhicule VTC ? Une vignette rouge : Vous devez…

3. Prix du carburant : passez à l’huile de friture !

Les députés ont décidé d’autoriser l’utilisation d’huile de cuisson usagée comme combustible. Quelle huile ? Les produits fabriqués à partir de (ou dérivés de) résidus de graisses d’origine végétale ou animale utilisées comme aliments, et que cette huile soit utilisée dans l’industrie alimentaire, en restauration collective ou en restauration commerciale. Ceci pourrez vous intéresser : Réseau Optimo gratuit lors d’événements sales. Attention cependant, pour être compatibles avec votre cuve, ces huiles alimentaires usagées doivent être décantées et filtrées !

Selon l’association Roule ma frite, 30 % de l’huile utilisée peut être mélangée au gazole. En effet, les véhicules essence (E10, 95 ou 98 sans plomb) ne peuvent pas en bénéficier.

Auto : faut-il rouler au superéthanol E85 pour payer moins cher ?

Ce carburant rejette jusqu’à 90% de gaz à effet de serre en moins que le diesel classique, et émet beaucoup moins de particules fines selon l’élu environnement à l’origine de cet amendement voté dans le cadre du pouvoir d’achat. Jusqu’à présent, rouler avec de l’huile de friture usagée était considéré comme un délit qui posait un vrai problème… en cas d’accident. De quoi dérouter le patron d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV), Julien Bayou : « En France, on n’a pas de pétrole mais on a de l’huile de friture. »

Un bonus de lancement jusqu’à 130€ grâce à notre comparateur bancaire en ligne

4. Le covoiturage inclus dans les indemnités kilométriques professionnelles

L’encadrement actuel des indemnités kilométriques pour les trajets domicile-travail n’est pas suffisant pour le covoiturage car un salarié qui aurait opté pour le covoiturage jusqu’alors a perdu son droit aux indemnités kilométriques. Désormais, les deux peuvent être cumulés : « Les frais de déplacement engagés par un passager dans le cadre d’une participation aux frais dans un contexte d’autopartage sont admis, lorsqu’ils sont perçus, comme frais professionnels réels », ont décidé les députés.

Toujours en ce qui concerne les déplacements, les bénévoles de l’association pourront profiter du barème kilométrique mis à disposition des salariés de l’entreprise pour confirmer leurs frais réels, avantages par rapport à leur barème actuel.

5. Travail : les frais de carburant mieux remboursés

Le plafond de remboursement des frais de carburant pour le trajet domicile-travail a été relevé à 400 euros hors taxes, contre 200 euros auparavant. Plus largement, jusqu’à 700 euros (dont un maximum de 400 euros pour le carburant) sont désormais couverts par les frais de carburant et assimilés (frais de carburant pour un véhicule électrique, hybride ou rechargeable à hydrogène), contre 500 euros aujourd’hui.

De plus, exceptionnellement pour 2022 et 2023, il sera possible de combiner cette couverture avec le financement de 50% d’un don de transport en commun.

Retraite, frais bancaires, redevance TV, assurance, RTT… 12 mesures votées et conçues pour booster votre pouvoir d’achat