Téléphérique Toulouse : pas d’extension avant 2030 ?

A partir du lundi 1er août, le nouveau téléphérique de Toulouse, le Téléo, sera hors service jusqu’au 14 août inclus. La mission de cette trêve estivale est d’effectuer « des vérifications des équipements et des systèmes ainsi que des mises à jour logicielles », selon Tisséo, le syndicat mixte qui gère les transports en commun de la métropole toulousaine. Ce n’est pas une surprise car cette interruption de service est prévue de longue date et sera majoritairement annuelle. Avec l’espoir d’éviter plusieurs pannes qui ont perturbé les premières semaines de fonctionnement du téléphérique.

Téléphérique de Toulouse : pourquoi les pannes sont un « bon coup » économique

Malgré ces petits désagréments, gérés par le constructeur isérois Poma et l’opérateur Altiservice, ce nouveau mode de transport urbain a eu son public. A la mi-juillet, l’infrastructure dépassait les 280 000 passagers, et à cela il faut ajouter plus de 50 000 qui ont embarqué à l’occasion du premier week-end (voyage gratuit) les 14 et 15 mai.

Avec ses près de 8 000 passagers par jour hors vacances scolaires, le téléphérique urbain atteint ses objectifs de fréquentation et apporte un certain attrait touristique à la Ville rose. Suffisant pour envisager déjà son extension par Toulouse Métropole, qui faisait de sa participation une condition à l’ouverture de la discussion ?

Une équation financière complexe avant tout

Interrogé par La Tribune sur ce sujet, le maire de Toulouse et le président de la Métropole appellent à la patience.

« Ce n’est pas dans le Plan de voirie urbaine (PDU, document officiel qui détermine la stratégie communautaire en la matière, etc. ndlr) 2015-2030. Nous n’avions pas prévu cet investissement dans cette période. Sur le même sujet : Le transport. Arrêts Téléo et tram, bus déviés, gares fermées… Perturbations estivales à Toulouse. Mais nous attendons les effets de ce plan », répond Jean-Luc Moudenc.

Surtout, ce point de vue confirme les propos tenus lors de l’inauguration par Jean-Michel Lattes, président de Tissé, qui laissait entendre que la collectivité n’entendait pas ouvrir de nouvelles places chères au moins pour la législature en cours. Pour Toulouse Métropole et Tisséo, la priorité est de sécuriser le financement de la troisième ligne de métro, qui devrait avoisiner les trois milliards d’euros. Mais il ne faut pas y voir un manque de volonté, estime l’édile.

Téléphérique de Toulouse (enfin) en service. tout ce que tu as besoin de savoir

« J’espère qu’un jour il y aura une extension du téléphérique, mais on pourra le démarrer dans le meilleur des cas dans quelques années », ajoute le maire de Toulouse.

Toulouse : La ligne A du métro a été partiellement rouverte, la ligne B est toujours debout
Lire aussi :
la chose importante La ligne A du métro a partiellement repris à…

Des prolongements déjà ciblés

Actuellement, le téléphérique urbain de Toulouse, Téléo, compte une ligne et trois stations, qui sont l’Université Paul-Sabatier qui le relie à la ligne B du métro, l’Hôpital Rangueil et l’Oncopole. Le projet s’élève à près de 90 millions d’euros. Voir l’article : Lyon accélère la digitalisation des paiements des transports publics en France. Mais les protagonistes ont déjà imaginé les possibilités de prolonger ce parcours initial de 10 minutes.

« Nous avons envisagé la possibilité de le prolonger jusqu’à Montaudran pour le relier d’une part à la future troisième ligne du métro, et d’autre part à Basso Combe pour relier le téléphérique à la ligne A du métro », précise Jean-Luc Moudenc.

Cependant, l’étude n’a pas encore été commandée car ce travail n’est pas à l’ordre du jour. Mais en interne, les boissons alcoolisées sont préparées à un prix plus cher que celui de la première partie en raison d’une urbanisation plus dense dans ces zones.

Téléphérique de Toulouse : nous l’avons testé pour vous. Signaler

Les transports en commun de Paris, Toulouse et Lille redécorés à l'effigie de "One Piece"
Lire aussi :
Le manga d’Eiichiro Oda, qui fête ses 25 ans cette année, est…

Newsletter – Occitanie – Toulouse

Du lundi au vendredi à 19h, recevez les principales actualités de A voir aussi : Toulouse. Bus, métro : pourquoi les transports en commun sont-ils gratuits, comme dans d’autres domaines ?.

À Bordeaux Métropole, Keolis a été confirmé comme principal entrepreneur de transport public
Voir l’article :
Un changement d’aménagement, tel que celui-ci pourrait être le fil conducteur de…

Inscription à la newsletter Occitanie – Toulouse

Toulouse et sa région

Créer un compte

Merci pour votre inscription !

Du lundi au vendredi les dernières nouvelles

Dans votre boîte mail à 19h

Dernière étape : Confirmez votre inscription dans le mail que vous venez de recevoir.

Inscription à la newsletter Newsletter Actu

N’oubliez pas de vérifier vos spams.

A très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,

Inscription à la newsletter Occitanie – Toulouse

Rédaction de La Tribune.

Connexion à mon compte

Tous les jeudis les dernières nouvelles

Merci pour votre inscription !

Dans votre boîte aux lettres à 9 heures.

Vous êtes déjà inscrit !

Souhaitez-vous vous inscrire à la newsletter ?

Réinitialisez votre mot de passe

Du lundi au vendredi les dernières nouvelles

Email envoyé !

Dans votre boîte mail à 19h

je n’ai pas encore de compte

Pourquoi un téléphérique à Toulouse ?

A très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,

Rédaction de La Tribune.

Pourquoi un téléphérique ?

Découvrez toutes les newsletters de La Tribune

Quand ouvre le téléphérique de Toulouse ?

Rédaction de La Tribune

Entrez l’adresse e-mail que vous avez fournie lors de la création de votre compte,

Pourquoi un téléphérique à Toulouse ?

un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Où en est le téléphérique de Toulouse ?

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Comment avance une télécabine ?

A très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,

Rédaction de La Tribune.

Comment fonctionne une télécabine Debrayable ?

Le téléphérique permet d’accéder à de beaux panoramas. On peut s’interroger sur l’interruption de Télé en plein été, quand les touristes posent leurs valises à Toulouse.

Comment fonctionne un téléphérique urbain ?

Pourquoi le téléphérique de Toulouse ? L’objectif du téléphérique est d’améliorer la desserte des principaux équipements du sud de la ville où se concentrent plusieurs grands pôles d’attraction : Université Paul Sabatier (30 000 étudiants) Hôpital Rangueil (200 000 consultations médicales par an) Oncopole (IUCT Oncopole, Sanofi, Pierre Fabre…