Lyon accélère la digitalisation des paiements des transports publics en France

Simplifier l’usage des transports en commun grâce aux dernières technologies de paiement, au bénéfice des usagers, de l’économie locale, mais aussi de l’environnement : c’est le but de la mise en place du paiement sans contact. Facilitatrice de la numérisation dans le monde entier, cette technologie permet aux villes de devenir plus intelligentes et plus durables au bénéfice des consommateurs, des communautés locales et de l’économie.

Les systèmes de billetterie sans contact permettent désormais aux Lyonnais et aux visiteurs d’acheter eux-mêmes leurs titres de transport et d’accéder aux services de mobilité urbaine sans avoir à se soucier d’avoir de l’argent liquide, de faire la queue pour les billets, de trouver où les acheter ou même de comprendre le système de tarification local.

Etape décisive pour l’adoption de cette technologie à l’échelle nationale, Lyon est la deuxième agglomération de France par sa population, et par ses fréquences touristiques. Avec un potentiel de 50 millions de voyageurs par an, Paris seule peut faire mieux.

Une solution fluide …

Une solution fluide ...

Ce projet a mobilisé plusieurs partenaires, dont l’un des leaders mondiaux du paiement digital Visa. Ceci pourrez vous intéresser : Covid-19 : « Il faut porter un masque dans les lieux fréquentés, dans les transports en commun et les jours fériés » insiste François Braun. Pionnière de cette technologie depuis 2017, Visa a déjà participé au déploiement de la solution dans plus d’une centaine de villes, dont récemment Gênes (Italie) et Porto (Portugal). New York, Londres, Rio de Janeiro, Prague, mais aussi Dijon ou Tarbes, figurent sur la liste des villes qui l’ont déjà adopté.

Visa a révélé dans une enquête internationale auprès de 19 000 personnes vivant dans les deux plus grandes villes de 19 pays que les files d’attente sont la première frustration lors du paiement des transports en commun (52% des répondants), devant la nécessité de billets différents. modes de transport (47%), et qui ne savent pas combien payer (44%).

Allemagne : tous les transports en commun à 9 euros par mois cet été
Voir l’article :
En Allemagne, le gouvernement introduit pour lutter contre l’inflation des tickets à…

…et bénéfique pour l’économie locale et l’environnement

À lui seul, le paiement sans contact résout ces trois problèmes. Ceci pourrez vous intéresser : L’effet limité de la gratuité des transports publics sur la pression automobile. Faciliter l’accès aux transports en commun, au prix le plus approprié, améliore la mobilité de toutes les populations et profite à l’ensemble de l’économie, tout comme les touristes de passage.

Sans parler de l’environnement, bien sûr. Alors que les émissions de gaz à effet de serre des transports devraient doubler d’ici 2050, et que les véhicules particuliers représentent déjà 70 % de ces émissions et 50 % de la pollution de l’air urbain, tout ce qui facilite l’utilisation des transports en commun nous aidera à atteindre nos objectifs de décarbonation. Avec le paiement sans contact, la validation directement avec votre carte de paiement fait partie de la solution.

4 raisons d’adopter le paiement sans contact

4. Permettre des transports en commun plus responsables En plus d’encourager l’utilisation des transports en commun, le paiement sans contact permet d’éviter la production de titres de transport en tout genre. Selon Île-de-France Mobilités, les tickets magnétiques, non recyclables, mettent un à deux ans à se décomposer. Sur le même sujet : Aix-la-Chapelle / Grand Lac. Transports : à qui profitera l’actualité de juillet ?. C’était environ 550 millions par an.

"Arrêtons de nous trouver des excuses, on peut se déplacer autrement"
A voir aussi :
Quels sont les principaux critères d’un transport en compte propre ? Le…

Newsletter – La Tribune 12h

Du lundi au vendredi, votre rendez-vous de midi

Inscription à La Tribune 12h

toute l’actualité économique

Créer un compte

Merci pour votre inscription !

Du lundi au vendredi, votre rendez-vous à midi

avec toute l’actualité économique

Dernière étape : confirmez votre inscription dans le mail que vous venez de recevoir.

Inscription à la newsletter La Tribune 12h

Pensez à vérifier vos courriers indésirables.

A très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,

Inscription à La Tribune 12h

Rédaction de La Tribune.

Connexion à mon compte

Tous les jeudis, les dernières nouvelles

Merci pour votre inscription !

Dans votre boîte aux lettres à 9h.

Vous êtes déjà inscrit !

Vous souhaitez vous inscrire à la newsletter ?

Réinitialisez votre mot de passe

Du lundi au vendredi, votre rendez-vous à midi

Email envoyé !

avec toute l’actualité économique

je n’ai toujours pas de compte

A très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,