Bassin d’Arcachon : changements dans tous les sens pour circuler dans le centre de La Teste-de-Buch

Par Guillaume Prêtet Publié le 08/01/2022 à 12:35

Devant plus de 200 personnes, la mairie a récemment présenté le projet de son futur plan de circulation pour le centre-ville.

Une réunion publique s’est tenue récemment pour présenter le nouveau schéma de circulation. Pour la municipalité, c’est justifié car se déplacer dans le centre-ville est devenu « difficile et compliqué ». Il s’agit de « prendre un cap pendant vingt-cinq ans », imaginer ce que seront les déplacements en ville, en tenant compte de l’évolution des techniques et des modes de vie. La mobilité douce doit être encouragée. La ville doit être dédiée « aux piétons et aux cyclistes ». Cependant, les projets présentés…

Une réunion publique s’est tenue récemment pour présenter le nouveau schéma de circulation. Pour la municipalité, c’est justifié car se déplacer dans le centre-ville est devenu « difficile et compliqué ». Il s’agit de « prendre un cap pendant vingt-cinq ans », imaginer ce que seront les déplacements en ville, en tenant compte de l’évolution des techniques et des modes de vie. La mobilité douce doit être encouragée. La ville doit être dédiée « aux piétons et aux cyclistes ». Cependant, les projets présentés ne sont qu’une toile. Elles feront l’objet d’une concertation avec les Testerins.

Des objectifs définis par la municipalité

Sébastien Parnaud, pour le bureau d’études, Claire Starzyk, ingénieur de la commune, et Philippe Busse, assistant de travaux, ont présenté ce nouveau projet d’aménagement. La future organisation de la circulation doit répondre à sept objectifs : renforcer le stationnement, maintenir l’attractivité, améliorer les déplacements en mode actif, la sécurité des déplacements, limiter la circulation, réduire la vitesse sur certains axes et aménagement de l’avenue Charles-de-Gaulle, l’entrée principale. Vers la ville

Le bureau d’études a effectué deux calculs en juin et juillet 2021 sur 42 traversées du centre-ville. A voir aussi : France : la désintégration s’accélère. Après avoir identifié les différents centres générateurs de déplacements tels que les zones économiques, les écoles, la gare ou les bâtiments administratifs, il a identifié les grands axes de mobilité et réalisé des simulations de circulation, qui permettent de voir l’effet des modifications.

A voir aussi :
Publié le 26 novembre 2022 à 12h00 Source : JT 20h Semaine…

Des changements importants dans le centre

Les grands axes ainsi identifiés sont l’aménagement de pistes cyclables pour relier les quartiers entre eux, la création de zones apaisées entre les différents modes de transport, notamment dans la zone qui comprend le marché, Cap Océan et la place Jean-Hameau. , la rue du port et l’aménagement de l’entrée de ville par l’avenue Charles-de-Gaulle. Voir l’article : Le top 5 des temps forts de cette semaine dans le secteur des transports en Afrique. Cette avenue serait transformée en boulevard urbain avec une piste cyclable qui se prolongerait jusqu’à la rue Henri-Dheurle afin de pouvoir desservir notamment le collège.

Dans sa partie la plus étroite, la rue du port ne mesure que 9,50 m. Il n’autorise pas la circulation dans les deux sens et la construction de trottoirs de 1,40 m adaptés aux personnes à mobilité réduite. Ainsi, la municipalité envisage trois scénarios qui consisteraient à contourner la rue du port dans un sens depuis le port vers la place Jean-Hameau ou inversement et donc de placer la rue du Chemin des Dames ou la rue Chanzy dans un sens depuis la place Jean-Hameau. Jaurès rue Victor-Hugo.

Les rues, où la vitesse des véhicules est excessive, feraient l’objet de renouvellement comme Henri-Dheurle, Gaston-de-Foix, Victor-Hugo, 14-Juillet, Général-Gallieni, Général-Leclerc. A droite de la route Lody et Charles-de-Gaulle, un nouveau rond-point serait créé qui marquerait l’entrée du centre-ville. Les rues Jean-de-Grailly, Lody, du Captalat et du Président-Carnot verraient leur sens de circulation modifié, ce qui désengorgerait la place Jean-Hameau. Pour faciliter la sortie du centre-ville, les lignes Desbiey, Francon, Larrieu et des Alliés changeraient de direction.

La réalisation du projet immobilier de l’îlot Franklin place Gambetta a amené la municipalité à repenser la place. La rue attenante au bloc deviendrait piétonne et celle qui lui faisait face serait une rue à double sens. Enfin, l’itinéraire Cap Océan deviendrait bidirectionnel pour faciliter la circulation est-ouest mais aussi pour empêcher les automobilistes en circulation d’utiliser le parking Intermarché. Ces transformations sont à corréler avec le développement du réseau de transport en commun qui a vu le nombre de lignes de bus passer de trois à cinq et connu une augmentation de 70 passages sur la commune.

Ceci pourrez vous intéresser :
Une répression menée par le Service de police de Calgary (CPS) a…