Marseille : mise en place d’un trafic différencié dès ce lundi

Pour lutter contre l’épisode de pollution à l’ozone qui touche les Bouches-du-Rhône, différentes circulations auront lieu ce lundi dans la partie marseillaise.

Déclenchée samedi, une procédure d’alerte de niveau 2 pour pollution à l’ozone mise en place dans les Bouches-du-Rhône a été maintenue lundi, « compte tenu de la persistance des épisodes de pollution de l’air », a indiqué le préfet dans un communiqué. Un trafic différencié est en effet retenu dans certaines parties de Marseille.

Entre 8 h et 20 h, seuls les véhicules légers munis de vignettes Crit’Air classes 0, 1, 2 et 3 et les poids lourds munis de vignettes Crit’Air classes 0, 1 et 2 seront autorisés à circuler dans le périmètre déterminé par. Préfecture. Le préfet a exhorté les conducteurs de véhicules à restreindre les déplacements, privilégiant le covoiturage et les transports en commun.

Entre 68 et 135 euros d’amende

Entre 68 et 135 euros d'amende

Une circulation différenciée est en place jusqu’à ce que le seuil de pollution à l’ozone reste au niveau qui motive le déclenchement de la vibration de niveau 2, déterminant la préfecture. Lire aussi : Transports en commun : les principaux travaux de cet été en Ile-de-France. Si le premier jour, l’accent sera mis sur la pédagogie, les autres jours, la mesure du décret sera pleinement appliquée.

Quiconque contreviendrait à l’interdiction de circulation des véhicules sans vignettes se verra infliger une amende de 68 € à 135 € pour les véhicules légers.

De plus, la vitesse de circulation est réduite de 20km/h sur toutes les routes départementales, sans descendre en dessous de 70kh/h. Les véhicules transportant des marchandises en transport dont le poids total requis est autorisé à dépasser 3,5 tonnes ne sont pas autorisés à circuler dans la zone réglementée.

Les véhicules concernés sont ceux classés Crit’Air 3, les voitures et utilitaires légers essence immatriculés avant le 1er janvier 2006 et les moteurs diesel immatriculés avant le 1er janvier 2011.

Ceci pourrez vous intéresser :
Dès le 22 octobre, retrouvez une série de films pour enfants dans…

Quand interdiction Crit air 3 Paris ?

L’interdiction des Crit’Air 3 (moteurs diesel avant 2010, moteurs essence avant 2006) dans la zone à faibles émissions (ZFE) de la Métropole du Grand Paris a été officiellement suspendue jusqu’au 1er juillet 2023 », peut-on lire.

Quand le véhicule Crit air 3 sera-t-il interdit à Paris ? A noter : pour les véhicules de la catégorie Crit’Air 3 (moteurs diesel avant 2010, moteurs essence avant 2006), la Métropole du Grand Paris a suspendu jusqu’au 1er juillet 2023 l’interdiction de circulation des ZFE-m qui est limitée par l’A86. Sur le même sujet : Transports en Ile-de-France : perturbations pour le week-end du 9 et 10 juillet.

Quelle voiture ne pourra plus rouler en 2022 ?

Les Crit’Air 5 et les utilitaires non classés poids lourds seront interdits. 4 sera disponible en septembre 2022. A voir aussi : « Atlas de la mobilité » : Les Français parcourent en moyenne 50 kilomètres chaque jour. Les voitures 4, 5 et non classées seront concernées en janvier 2023.

Quand le diesel sera interdit en Île-de-france ?

En 2024, il n’y aura plus de diesel pouvant circuler dans la ZFE métropole Grand Paris, avec l’interdiction du Crit’Air 2. En 2030, on se tournera vers les voitures à essence.

Quel avenir pour les crit air 3 ?

La troisième phase de la Zone à faibles émissions (ZFE), à l’intérieur de l’A86 en Ile de France ne sera définitivement renforcée qu’au 1er juillet 2022. La Métropole du Grand Paris (MGP) en a fait l’annonce.

Mobilité : le mode de transport le plus utilisé au quotidien
A voir aussi :
Bien que la part modale de la voiture dans les transports ait…

Quand l’interdiction des diesel ?

En 2024, tout diesel sera interdit dans la capitale française. D’autres villes, comme Marseille, Clermont-Ferrand ou encore Rouen ou Lyon, sont désormais concernées par la même mesure.

Quand le diesel sera-t-il interdit en Europe ? Le Parlement européen a adopté l’arrêt de la vente des véhicules neufs essence et diesel à partir de 2035. Objectif : zéro émission de CO2 des voitures en Europe. La révolution arrive sur le marché automobile.

Quel avenir pour le diesel en 2022 ?

En gros, si vous achetez une voiture diesel en 2022 vous ferez partie de la minorité. Cela ne devrait pas être un problème en soi, sauf que la revente sera également plus difficile. L’achat de diesel neuf reste donc valable pour les très gros conducteurs, qui comptent entretenir longtemps leur voiture.

Quelles sont les villes qui vont interdire le diesel ?

Lyon et Grenoble, horizon 2025-2026 Pour tous les véhicules, la municipalité prévoit d’interdire les véhicules diesel avant 2001 (Crit’Air 5) au 1er juillet 2022, tous les diesel d’ici 2026 (Crit’Air 2 et moins), et d’étendre la ZFE . Personne n’a décidé, mais des consultations ont été lancées jusqu’au 5 février 2022.

Est-il raisonnable d’acheter un diesel ?

Avec de nombreuses interdictions de circulation à imposer aux véhicules diesel en plus des interdictions de circulation dans les zones à faibles émissions, ZFE, il semble peu souhaitable d’acheter des voitures diesel en 2021.

Transports en commun : des perturbations ce week-end en Seine-et-Marne ?
Ceci pourrez vous intéresser :
Des travaux sur les réseaux SCNF en Ile-de-France interrompent votre circulation ferroviaire.…

Quelles voitures ne pourront plus circuler en 2022 ?

Une interdiction de circulation pour les véhicules contaminant Crit’Air 3 a été suspendue, a annoncé la Métropole du Grand Paris, mardi 1er février 2022. Un an de délai minimum pour ceux qui ont une voiture Crit’Air 3.

Quelles voitures seront interdites en 2025 ? Concernés par la vignette CRIT’air 5, seuls les véhicules diesel et assimilés dont la première immatriculation entre le 1er juillet 1997 et le 31 décembre 2000 sont inclus. « D’ici 2025, ces véhicules auront presque 30 ans, le volume devrait être réduit. »

Quelles voitures interdites en 2024 ?

  • 1er juillet 2019 : Véhicules non classés Crit’Air 5.
  • 1er juin 2021 : Véhicule Crit’Air 4.
  • 1er juillet 2023 : véhicules Crit’Air 3.
  • 1er janvier 2024 : Véhicule Crit’Air 4.

Quelle voiture ne pourra plus rouler en 2022 ?

Les Crit’Air 5 et les utilitaires non classés poids lourds seront interdits. 4 seront disponibles en septembre 2022. Les voitures 4, 5 et non classées seront concernées en janvier 2023.