RN164 : Un lieu où se trouvent les transports en commun

En Région Bretagne, où de nombreux élus de la majorité et certaines oppositions soutiennent la nécessité de décarboner les transports et les déplacements, on ne peut se résoudre à considérer la RN164 comme un simple support aux déplacements en voiture et en camion. Même s’ils sont essentiels, à l’heure actuelle, pour de nombreux étudiants, employés et retraités.

Et pourquoi pas des cars à cadencement augmenté

Et pourquoi pas des cars à cadencement augmenté

Outre la tentation d’encourager, par exemple, le covoiturage, pour favoriser une évolution progressive vers des modes moins polluants et moins énergivores, la collectivité entend pousser les transports collectifs sur cet axe central. Et pourquoi pas des autocars plus fréquents si les usagers y adhèrent et que les collectivités de Centre-Bretagne favorisent les interconnexions avec leurs propres réseaux de mobilité ?

Allemagne : tous les transports en commun à 9 euros par mois cet été
Lire aussi :
En Allemagne, le gouvernement introduit pour lutter contre l’inflation des tickets à…

« On peut adapter les infrastructures aux besoins des gens »

C’est presque là, la prochaine étape de réflexion sur le bord de la RN164. « Poher Community travaille sur des points de contact avec cet axe pour les transports en commun. Les transports en commun sont gratuits à Carhaix : nous avons multiplié par dix le nombre de voyageurs, nous nous adaptons aux réalités sociales. On peut donc adapter les infrastructures aux besoins des habitants », explique Christian Troadec, à la fois maire et président de l’intercommunale. Le conseiller régional qu’il veut aussi tant, évoque en parallèle un projet de voie ferrée Châteaulin-Rennes qui irrigue le Centre-Bretagne. Utopique, vu la priorité donnée à la route, vu les investissements à réaliser. Trop tard.

Allemagne / Transport 9 € : L'impact sur la mobilité est aussi fort que le Covid
Lire aussi :
Le billet de transport public national à 9 € de l’Allemagne, qui…

« Il faut penser aux communes les plus éloignées de l’axe »

« L’organisation des transports en commun devient un véritable enjeu, avec par exemple des bus passant par le Centre Bretagne et arrivant dans les grandes villes. Il serait logique d’accompagner cela de connexions plus fluides. Voir l’article : Toulouse : Combien et quand ? Tout savoir sur la nouvelle augmentation des tarifs des transports en commun. Mais, on peut aussi se dire qu’en trouvant des formations centralisées sur nos territoires dans les grandes villes, on peut limiter ces déplacements de moyenne distance aux grandes villes comme Rennes » signifie Jérôme Léjart, le maire de Gouarec.

Pour son homologue Cléden-Poher, Jaques Quiltu, « il faut mettre le sujet sur la table, il nous est nécessaire avec le coût élevé du carburant et la nécessité de décarboner les déplacements ». « Il faut trouver les clés, les points de connexion. La mobilité est souvent un problème dans la relation entre le domicile et le travail. Il faut penser notamment aux communes les plus éloignées des actifs, pas seulement celles qui sont traversées par la RN 164 », prédit l’élu.

Voir l’article :
La région Auvergne-Rhône-Alpes annonce que tous les transports régionaux seront gratuits le…

« Que fait-on rouler sur cette route ? »

« Qu’est-ce qu’on conduit sur cette route ? » Je préfère voir des bus y aller avec une énergie toujours plus propre, jusqu’à ce qu’ils s’arrêtent », explique Guillaume Robic, le maire de Rostrenen. « Ici, il y a deux à trois voitures par famille, pas par plaisir mais par nécessité. » content de ça ? Personne. Lire aussi : TRANSPORT EN COMMUN : Grenoble Le Change !. Il faut travailler sur la multimodalité des transports. Ne pas faire double emploi avec les transports à domicile et les transports en commun », ajoute le Costaricain.

RN164 : Les étapes du chantier jusqu’à son terme à l’horizon 2028-2030

RN164 : « Cette voie traduit l’importance de la centralité » Réservé aux abonnés

Six choses à savoir sur le long chantier de la RN 164

RN164 : Comment les transports en commun pourraient y trouver une place Réservé aux abonnés

Déterminant ou désuet, le passage de la RN 164 à 4-voies ? Réservé aux abonnés