Marne. Cette ville se dote d’un nouveau minibus pour les associations

Forte de son expérience passée avec un minibus temporaire, la Ville de Montmirail s’est dotée d’un nouveau véhicule. Il sera mis à la disposition des associations.

De la rédaction de Coulommiers

Publié le 1 août 22 à 7:06

La ville fait l’acquisition de son propre minibus

Tout le monde se souvient encore de ce minibus qui circulait quelque temps et qui desservait les associations de Montmirail. Le véhicule couvert d’annonces a été mis à disposition par une société de publicité et le coût du véhicule a été pris en charge par l’annonceur, concessionnaires Montmirail. Le minibus, cependant, n’appartenait pas à la ville ou aux commerçants, mais à cette société de publicité. Au terme du premier contrat, les commerçants auraient dû remettre la main à la poche, ce que le maire Étienne Dhuicq n’a pas accepté. Le choix était donné : soit les concessionnaires payaient une nouvelle période de disponibilité, soit le véhicule devait être restitué. Et la restitution, il y en avait. « Je n’ai pas trouvé normal qu’en ces temps difficiles, avec les fermetures dues à la pandémie, on demande aussi aux commerçants de payer un bus qui est immobilisé. Les temps sont déjà assez durs pour les hommes d’affaires qui ont d’autres priorités, ce qui est compréhensible », explique le maire.

Cette fois, c’est différent puisque la Ville a choisi d’acheter elle-même le petit véhicule de transport en commun. Voir l’article : Souillac. Réunion de concertation sur la mobilité.

Un très joli minibus de neuf places pouvant être conduit avec un permis B, permettra aux associations de disposer d’un véhicule payant uniquement pour restituer le carburant consommé et restituer le véhicule dans le même état dans lequel il a été pris.

Ce véhicule, pour l’instant encore d’un blanc immaculé, recevra sans doute une marque tout d’abord celle de la Ville de Montmirail, ce qui est bien naturel. La municipalité n’exclut pas d’accepter des parrains pour aider à prendre en charge l’entretien et les frais de ce véhicule. Le Maire remercie sincèrement la Caisse d’Allocations Familiales : « Nous tenons à remercier la CAF qui a payé 80% de ce minibus ce qui est considérable car c’est un véhicule qui coûte près de 30 000 euros. Un grand merci à la CAF. »

Ceci pourrez vous intéresser :
Publié le 26 novembre 2022 à 12h00 Source : JT 20h Semaine…

Pour les déplacements de groupes

En effet, dans le cadre de l’accord territorial global, la CAF a soutenu la Ville en payant 80% de la facture d’acquisition. A voir aussi : Grève des chauffeurs de bus : « S’il n’y a rien dans trois semaines, on marchera tous jusqu’au Festival de Bayonne ».

C’est une belle initiative qui permet aux groupes associatifs de voyager à moindre prix. En effet, voyager avec plusieurs véhicules peut devenir une charge importante et certainement plus en ces temps de consommation accrue. C’est donc bienvenu pour les associations de Montmiraille de pouvoir, sur simple demande adressée au maire, réserver le véhicule.

A voir aussi :
La ville de Québec introduira des tarifs sociaux pour le transport en…