Voitures, bus, TCL… ce qui va changer dans le Rhône en septembre

Le conseil d’administration de Sytral Mobilités a validé ce jeudi 30 juin les modifications des offres de services, qui prendront effet à la rentrée de septembre. Il s’agit d’une adaptation annuelle et récurrente, mais dont la première a eu lieu depuis le nouveau format Sytral en janvier dernier.

L’établissement, ancien syndicat paritaire gestionnaire de la Métropole de Lyon, a vu ses prérogatives élargies pour devenir une autorité organisatrice de la mobilité et des territoires lyonnais.

Cette mutation, qui a donné naissance à Sytral Mobilités, a donné naissance à onze nouvelles intercommunalités : Villefranche Beaujolais Saône et Ouest Rhodanien, les Communes de l’Est Lyonnais, Pays de l’Ozon, Vallée du Garon, Vallons du Lyonnais, Pays Mornantais, Monts du Lyonnais. , Pays de l’Arbresle, Beaujolais Pierres Dorées et Saône Beaujolais.

Face à cette forte expansion de son champ d’action, le Sytral a décidé de découper son territoire en cinq quadrants : Métropole, Nord, Sud, Est, Ouest. Pour chacun, des adaptations sont à venir à la rentrée.

Les Cars du Rhône boostés

Les Cars du Rhône boostés

Parmi les organismes gérés par le Sytral, celui des Cars du Rhône a été le plus choyé. En effet, une nouvelle ligne entre Savigny et l’Arbresle, au 285, sera créée à partir du 8 juillet. Sur le même sujet : Toulouse. Voici les dix grands plans de transport en commun suivants : ce qui va changer.

La ligne 2EX reliant Chazelles à Lyon Gorge-de-Loup voit sa fréquence augmenter à partir du 1er septembre. La ligne 118 reliant Belleville à Lyon Gare de Vaise via Villefranche-sur-Saône et la ligne 111 reliant Vénissieux à Vienne seront également renforcées.

La ligne 113 reliant Vénissieux à Givors voit son offre uniformisée en semaine.

Parallèlement, à partir du 1er juillet, les usagers pourront régler leur ticket de bus avec leur carte bancaire.

Agglo de Rochefort : les élus de l'ex-Sud Charente ne se prononcent pas sur les transports scolaires
Voir l’article :
Par David Briand – d.briand@sudouest.fr Publié le 24.06.2022 sur 21h06. Alors que…

Petits aménagements sur le réseau TCL

Pour les transports en commun de Lyon (TCL), les changements sont moins importants. La ligne 1EX entre Colombier-Saugnieu Les Salines et Grange Blanche sera renforcée courant 2023, avec une fréquence de 10 minutes en heure de pointe (au lieu de 20) et d’environ 20 minutes en heure de pointe.

La ligne 62, qui relie la gare de Vénissieux à Mions, et qui passe par ZACBerliet et le nouveau programme immobilier Urbain Est à Saint-Priest, voit sa fréquence passer à 12 minutes aux heures de pointe au lieu de 15. Lire aussi : 10 ans de tramways à Brest : la bataille ferroviaire du maire François Cuillandre.

Lyon : le tunnel sous Fourvière sera totalement fermé ce samedi de 3h à 12h en raison d'une coupure de courant
Ceci pourrez vous intéresser :
Les rues de l’agglomération lyonnaise sont congestionnées. Depuis midi, le tunnel est…

Plus de bus pour le sud-ouest du Rhône

Pour anticiper la restructuration du réseau de bus en vue du prolongement du métro B jusqu’à Saint-Genis-Laval, prévu fin 2023, le nombre de dessertes de bus se développe dans le sud-ouest du Rhône. A voir aussi : A-t-on le droit de se plaindre du métro Lyonnais ?.

A partir du 1er septembre, les services proposés sur la ligne 121 (navette Brignais) seront répartis sur 3 autres lignes régulières qui verront leurs trajets s’étendre vers Oullins (métro B) ou d’autres communes (Givors, Mornant, etc.). Ainsi, trois nouvelles dessertes du matin sont prévues sur la ligne 114 reliant Mornant à Oullins ; deux nouvelles dessertes après-midi sur la ligne 119 reliant Millery à Oullins et deux nouvelles dessertes sur la ligne 120 reliant Givors à Lyon Perrache.

Parallèlement, certains services de la ligne 121 utilisés principalement par les écoliers ont été transférés sur la ligne scolaire 780 qui relie Montagny à Oullins. La ligne 145 de Rive-de-Gier à Oullins voit son offre augmenter aux heures de pointe sur le métro B à Oullins.

Toulouse. Tisséo entame une révolution dans son réseau : bientôt la fin de la carte papier ?
Lire aussi :
A partir du 4 juillet 2022, les usagers des services de transport…

Améliorer les interconnexions TER

Enfin, des bus destinés à relier les gares TER ont également été évoqués. La ligne 236 reliant Deux-Grosnes à Villefranche propose quatre nouveaux services par jour le week-end, là où la ligne n’est exploitée qu’en semaine.

Sur la ligne 235 qui relie Beaujeu à Belleville : adaptation des horaires de la ligne 17. Une nouvelle ligne est ajoutée en fin de journée par Beaujeu.

Un déficit pour le Sytral

Ces adaptations font apparaître un déficit annuel de 750 000 euros pour Sytral Mobilités. En effet, pour assurer ces changements, l’institution devra faire face à un solde général de huit chauffeurs à recruter dans les cinq quadrants.

Il appartient aux prestataires de trouver le personnel nécessaire, dans un contexte tendu dans cet espace.

Aimez-vous cet article? Continuez à lire et profitez de tous nos articles en vous abonnant à la Tribune de Lyon pour 4,9 euros par mois. Pour mieux nous connaître, vous pouvez également vous inscrire gratuitement à notre newsletter hebdomadaire.

A lire également dans cette rubrique