Bombes climatiques : un centre commercial aussi au pays de Gex, à la frontière suisse

Parmi les bombardiers qui sont construits en France, il existe de nombreux projets commerciaux. Zoom sur la place de Ferney-Voltaire, dans le pays de Gex, à la frontière suisse. Tout au long de la semaine, Novethic vous propose un tour en France des projets les plus avancés, sur la base de l’étude « Projet local, impact global » publiée en mai dernier par la société BL Évolution et l’association Terres de Lutte*.

130 boutiques, 19 restaurants, 1 600 places de parking, près de 4 000 m² dédiés à la science et à la culture, le tout réparti sur trois bâtiments d’une trentaine de mètres de haut. C’est le projet d’un nouveau magasin qui voit le jour sous la principale douane de Ferney-Voltaire, dans l’Ain, l’une des trois routes de Suisse, à quelques kilomètres seulement de Genève. Un projet qui s’inscrit dans la future zone d’aménagement intégré (ZAC) sur plus de 65 hectares, qui soutient la construction d’un nouveau quartier de 2 500 logements et 200 000 m² d’activité économique. xD ;

Mais pour l’instant, les travaux sont suspendus en raison d’un recours déposé il y a deux ans par l’association Poterie Riposte devant le tribunal administratif de Lyon. « Val-Thoiry, l’Espace Candide, le Balexert en Suisse, la future boutique Open de Saint-Genis-Pouilly… C’est l’une des meilleures adresses de France pour faire ses courses. On n’a pas besoin d’une nouvelle boutique, avec la capacité de 14 000 personnes par jour », a déclaré Anne Durand, la présidente de l’association.

« Le centre commercial cible davantage les Suisses que les habitants du pays de Gex »

Une future installation devrait voir le jour sur une friche industrielle aujourd’hui douloureusement vivante. « Il faut vraiment restaurer ce lieu, mais pas comme ça ! Le magasin du futur attend plus de Suisses que d’habitants du Pays de Gex. . magasin de proximité et augmentation du trafic entre Ferney et Genève et donc de la pollution », a poursuivi le président de l’association Poterie Riposte, qui organisait des ateliers pour réfléchir à un autre projet plus ancré dans la ville.

La ville compte 10 000 résidents officiels mais elle attire aussi de nombreux Suisses qui travaillent dans les frontières et la puissance commerciale. De la part du promoteur, celui-ci loue directement le travail de Ferney-Voltaire comme « un lieu privilégié à capter, regardant la frontière entre la France et la Suisse et sa clientèle internationale à fort pouvoir d’achat ». Et les documents présentant le projet précisent que la population attendue est aux deux tiers suisse et un tiers française, avec une zone de chalandise de 350. Lire aussi : Grenoble. Bus, trams, voitures : voici les conditions de circulation pendant le Tour de France.000 personnes « égale à 1 million de personnes en raison du pouvoir d’achat ».

« C’est une région à la croissance démographique exceptionnelle et plus de 80 000 personnes sont attendues d’ici 2030, à l’image d’une ville comme Blois ou Quimper. trois niveaux autour d’une grande place et d’un jardin. Au moins 15% des commerces sont respectueux de l’environnement mais aussi des commerces valorisant l’artisanat local », explique Florence Delgove, directrice du développement commercial et du tourisme chez Altarea commerce.

Coronavirus en France ce mercredi 10 août 2022 : +88 décès du Covid et -442 nouveaux cas
Voir l’article :
Découvrez les dernières données sur l’épidémie de Covid-19 en France. Selon le…

« Y a-t-il un besoin particulier de commerces ou loisirs au regard de l’offre locale ? »

Il n’en demeure pas moins que l’impact des activités commerciales sur « l’occupation des sols, le trafic induit par ces activités (visiteurs), la production de matériaux de construction pour les maisons et les parkings et surtout la production de biens de consommation par les magasins », a énuméré la société BL Evolution. Selon l’étude « Projet local, impact global » qui a été publiée en mai dernier avec l’association Terres de Lutte*, et qui examine 65 projets, le projet de ZAC à Ferney-Voltaire (achevé) s’élève à 5,2 millions de tonnes. Lire aussi : Transports en commun : La vente de billets peut également être possible avec les bus RATP. l’équivalent CO2 sur trente ans, est l’un des pires chantiers climatiques menés actuellement en France. &#xD ;

« Y a-t-il un besoin particulier de commerces ou de divertissement au regard de l’offre locale ? Y a-t-il un risque d’effondrement des petits commerces de proximité ? Quels sont les risques liés à l’augmentation du trafic ? à partir de sources locales, réparation ? Comment seront-ils transportés et quelle distance parcourront-ils ? La zone à développer est-elle desservie par les transports en commun ou est-elle principalement accessible ? En voiture ? Autant de questions qui devraient être posées dessus, selon les auteurs du rapport. &#xD ;

Concepcion Alvarez @conce1

* Retrouvez ici l’étude complète « Projet local, impact global » publiée en mai 2022 par la société BL Evolution et l’association Terres de Lutte.

Radio France / Espace « Transition en commun » : 8 nouveaux lauréats
Ceci pourrez vous intéresser :
Communiqué de Presse – 4 juillet 2022 8 NOUVEAUX PROJETS EN FAVEUR…