Energie : le secteur des transports appelé à faire un effort de sobriété

Les dirigeants du secteur des transports ont présenté mardi leurs propositions pour économiser l’énergie. L’affaire la plus importante, c’est « ce qu’il y a autour de l’activité », selon le ministre Clément Beaune, dont la patience ne doit pas conduire à une réduction des services.

« Le premier enjeu est la lutte contre le changement climatique », a déclaré la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher, dont le gouvernement s’est fixé un objectif d’économie d’énergie de 10% en deux ans. « Ce n’est pas forcément 10% dans chaque chapitre, c’est 10% collectivement », a-t-il déclaré en ouvrant une réunion au ministère de la Transition écologique à Paris.

Un effort « collectif, raisonnable et proportionné »

« Ce que nous espérons pour vous, c’est que tout dans votre périmètre, vous trouviez ce qui est le plus efficace et nous pourrons vous accompagner », a ajouté Mme Pannier-Runacher, rappelant que le transport « est aujourd’hui le principal secteur émetteur de gaz à effet de serre ». . . Ceci pourrez vous intéresser : « Arrêtons de nous trouver des excuses, on peut se déplacer autrement ».

Il a appelé à un « effort collectif, raisonnable et proportionné » pour atteindre cet objectif, compliqué par « l’exercice pratique de la crise ukrainienne ». La « sobriété choisie » devrait pouvoir éviter les mesures de rationnement, a-t-il dit.

Voir l’article :
Dans le cadre de sa 36ème campagne d’éducation à la sécurité et…

Covoiturage, régulation du chauffage, clim…

Le ministre délégué aux Transports Clément Beaune a évoqué des mesures générales pour « tout autour de l’activité », comme de meilleures dispositions de chauffage et de climatisation dans les bâtiments, la rénovation énergétique, l’encouragement du vélo, le covoiturage ou l’autopartage. Elle envisage également des mesures plus spécifiques, par exemple « l’éco-conduite » dans les transports en commun, qui permet une meilleure maîtrise de la consommation d’énergie.

« Les transports font partie de la transition écologique, les transports verts, les transports publics, notamment le ferroviaire », a-t-il déclaré aux journalistes. « La sobriété, ce n’est pas moins de transports et moins de mobilité. Sobriété ne veut pas dire moins de trains et moins de services publics ferroviaires. Ceci pourrez vous intéresser : Bretagne : A Morlaix, tous les transports en commun seront bientôt gratuits. La réduction des effectifs n’est pas le scénario que nous demandons dans le secteur des transports », a-t-il déclaré.

Voir l’article :
Le directeur général de Thunder Bay City, Norm Gale, plaide pour un…

Un récapitulatif attendu « d’ici la fin du mois »

Les deux ministres ont réuni les dirigeants des grands acteurs du transport tels que Groupe ADP, Air France-KLM, Keolis, RATP, SNCF, Transdev, Société du Grand Paris, Vinci Autoroutes, Sanef et Autoroutes Paris-Rhin-Rhône. A voir aussi : Les lauréats de l’appel à projets « Routes et routes ». , Voies navigables de France et principaux ports.

Une « récapitulation globale » des mesures envisagées est attendue « à la fin du mois », selon Clément Beaune.

Voir l’article :
La fin du ticket unique, du paiement par carte bancaire, la modernisation…

Comment améliorer lefficacité énergétique des bâtiments ?

Comment améliorer la performance énergétique des bâtiments ?

  • Isolation du toit. …
  • Isolation des murs. …
  • D’autres travaux d’isolation sont à prévoir. …
  • Installer un système de chauffage au gaz à Haute Performance Energétique. …
  • Installer une chaudière hybride. …
  • Installer une pompe à chaleur.

Comment améliorer les performances énergétiques ? Pour améliorer les performances du logement, vous pouvez investir dans des systèmes de chauffage plus écologiques comme les pompes à chaleur ou les chaudières biomasse. L’investissement est important mais les résultats se feront sentir autant dans l’impact écologique que dans le budget à long terme.

Comment améliorer le diagnostic énergétique ?

Réaliser des travaux d’isolation Sans surprise : la première façon d’améliorer les résultats d’un DPE est de réaliser des travaux d’isolation, en commençant par la toiture, qui est la principale source de déperdition de chaleur dans la maison. Vérifiez donc l’état d’isolation du grenier manquant ou habitable.

Quelles sont les solutions énergétiques ?

Solutions énergétiques : vous devez avoir entendu parler de l’énergie photovoltaïque, éolienne, solaire et géothermique. Cette technologie est largement utilisée pour produire de l’énergie électrique. Et elles font partie de la liste des 20 technologies les plus importantes pour demain.

Quelle est la solution pour éviter la pénurie de ressources énergétiques ? Anticipation de réserves réduites Par exemple : remplacement d’anciennes centrales thermiques à charbon par des centrales à charbon de dernière génération (supercritique) ou par des cycles combinés à gaz ; développement de la production combinée de chaleur et d’électricité (cogénération).

Quel est le meilleur type d’énergie ?

La géothermie profonde Cette énergie est puisée du centre de la terre à l’intérieur. L’énergie de la terre : la géothermie (chauffage) sert à produire de la chaleur voire de l’électricité à partir de nappes d’eau chaude dans les couches internes de la terre (60 à 150°C), c’est une ressource inépuisable.

Comment résoudre les problèmes énergétiques mondiaux ?

Pour résoudre ce problème, le mouvement écologiste mondial a trouvé une solution : les énergies renouvelables. Ces dernières années, les énergies renouvelables (énergie éolienne, énergie solaire, énergies marines, hydraulique et biomasse) se sont développées dans le monde.

Comment atteindre la sobriété énergétique ?

Si vous souhaitez gagner en efficacité énergétique, vous pouvez tout simplement baisser la température de votre logement, surtout si votre chauffage fonctionne au gaz ou à l’électricité. Quelques degrés suffisent pour réduire le CO2 émis par les installations énergétiques.

Pourquoi la sobriété énergétique ? La sobriété énergétique est-elle importante pour notre avenir énergétique ? Ainsi, l’efficacité énergétique et la sobriété permettent de réaliser des économies d’énergie considérables qui peuvent réduire considérablement nos besoins énergétiques et donc notre consommation d’énergie.

Comment résoudre les problèmes énergétiques mondiaux ?

Pour résoudre ce problème, le mouvement écologiste mondial a trouvé une solution : les énergies renouvelables. Ces dernières années, les énergies renouvelables (énergie éolienne, énergie solaire, énergies marines, hydraulique et biomasse) se sont développées dans le monde.