Étudiants et aînés : transport gratuit le mot PLQ

Les étudiants et les personnes de 65 ans et plus n’auraient plus à se soucier de recharger leur carte de transport en commun si le Parti libéral du Québec (PLQ) arrivait au pouvoir le 3 octobre. En effet, la chef du parti Dominique Anglade promet à ces deux groupes démographiques la gratuité totale des transports en commun partout au Québec.

La chef libérale en a fait l’annonce ce matin lors d’une conférence de presse, depuis la station Montmorency, qu’elle a tenté de rejoindre en métro, comme pour illustrer ses propos.

Lors de la conférence de presse, Dominique Anglade était entourée du député de Laval-des-Rapides Saul Polo, Anabela Monteiro de Vimont, Sonia Baudelot de Fabre et Sona Lakhoyan de Chomedey.

Double objectif

Avec cette nouvelle promesse, le chef libéral vise à faire d’une pierre deux coups. Ceci pourrez vous intéresser : Tram, bus : voici comment se rendre gratuitement au Tour de France à Saint-Étienne. Cette mesure, qui fait partie du Plan portefeuille du PLQ, permettrait, selon Dominique Anglade, de remettre de l’argent dans les poches des Québécois aux revenus les plus faibles, tout en préservant l’environnement.

«Le Plan portefeuille, que nous avons présenté en début de campagne, c’est pour que les Québécois aient de l’oxygène, qu’ils aient les moyens d’aller jusqu’à la fin du mois», a voulu rappeler le chef des libéraux.

En instaurant la gratuité des transports en commun pour les jeunes et les moins jeunes, le PLQ mise sur une réduction de l’utilisation des véhicules personnels par les Québécois, ce qui entraînerait une réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Les routes de province, modérément soulagées par la mesure, permettraient aussi une circulation générale plus fluide selon les libéraux.

« En plus de rendre l’usage plus accessible, la mesure sera un incitatif important pour qu’un plus grand nombre de Québécois utilisent les transports en commun, contribuant ainsi à réduire les émissions de gaz à effet de serre produites par le secteur des transports au Québec. voyager plus facilement et plus rapidement pour tous », a déclaré le PLQ.

Les transports publics sont un outil essentiel dans notre lutte contre le changement climatique.

Lire aussi :
Quels sont les trois types de transport ? Il existe différents types…

Pas de surcoûts pour les transporteurs

L’application de cette gratuité sélective des transports en commun, annoncée par le camp Dominique Anglade, n’entraînerait aucun coût supplémentaire pour les entreprises de transport, selon le PLQ. Ceci pourrez vous intéresser : Ile-de-France : pour son retour, Valérie Pécresse veut mettre le paquet sur les transports en commun. Le gouvernement du Québec financerait la mesure.

« L’accès gratuit sera à coût nul pour les entreprises de transport en commun, puisqu’elles bénéficieront d’une pleine compensation financière du gouvernement du Québec », précise le PLQ.

À long terme, les libéraux voient même dans cette mesure une source de gains potentiels pour les transporteurs. Ces derniers pourraient bénéficier d’une habitude profondément enracinée d’utiliser les transports en commun chez les étudiants, à l’âge adulte et dans la vie professionnelle.

« Encourager une plus grande utilisation des transports en commun est non seulement une mesure économique importante mais aussi un grand engagement envers l’environnement », a résumé la chef du PLQ, Dominique Anglade.

Votre actualité 100% locale, recevez-la tous les jours.

Nos newsletters vous suivent partout.

A voir aussi :
Ce mardi matin 13 décembre, le trafic a été interrompu et/ou perturbé…