Le Canada et la Colombie-Britannique continuent d’améliorer le trafic public dans la province

Classé sous :Entreprise, TransportSujets : Économie, CFG, ESG

, /CNW/ – Aujourd’hui, l’honorable Harjit Sajjan, ministre du Développement international et ministre responsable de l’Agence de développement économique du Pacifique du Canada, au nom de l’honorable Dominic LeBlanc, ministre des Affaires intergouvernementales, de l’Infrastructure et des Collectivités, et de l’honorable Rob Fleming, britannique Le ministre des Transports et de l’Infrastructure de la Colombie-Britannique a annoncé un financement conjoint fédéral-provincial de plus de 31,2 millions de dollars pour améliorer le transport conjoint en Colombie-Britannique. Les améliorations comprendront la construction d’un nouvel échangeur de transport en commun à Nelson et la modernisation des parcs d’autobus dans plusieurs collectivités.

Un nouvel échangeur de transport en commun agrandi sera construit au centre-ville de Nelson pour offrir des niveaux de service améliorés. L’échange comprendra jusqu’à cinq aires d’arrêt d’autobus ainsi que des abribus, et des améliorations associées aux infrastructures routières et piétonnes seront entreprises. L’échangeur sera construit à proximité de l’endroit où l’infrastructure cyclable doit être améliorée pour encourager le transport actif.

Plusieurs collectivités, dont Central Fraser Valley, Kamloops, Kelowna et Victoria, bénéficieront de plus de 100 autobus légers et lourds qui remplaceront les anciens autobus et élargiront le parc actuel pour desservir plus de passagers. Les 20 bus lourds seront propulsés au gaz naturel renouvelable, tandis que certains bus seront équipés de systèmes de propulsion électrique hybrides pour réduire la consommation de carburant et les émissions jusqu’à 20 %. Cela permettra à BC Transit de tester et d’évaluer la technologie alors que l’organisation approche de son objectif de transition vers une flotte entièrement électrique. Tous les bus seront équipés d’un système de vidéosurveillance, 34 bus seront équipés d’élévateurs pour fauteuils roulants et certains bus seront équipés de la technologie de suivi et de paiement NextRide. Ces améliorations augmenteront la sécurité, l’accessibilité et la commodité.

Le gouvernement du Canada investit plus de 15,6 millions de dollars américains dans ce projet. Le gouvernement de la Colombie-Britannique investit un montant équivalent. Les contributions du gouvernement local dans les communautés bénéficiaires totalisent plus de 7,8 millions de dollars.

« Les Britanno-Colombiens et tous les Canadiens comptent sur les transports en commun pour se rendre au travail, emmener leurs enfants à la garderie ou à l’école, magasiner et se déplacer dans la communauté. L’expérience utilisateur doit être pratique et confortable ; c’est précisément le but de ces améliorations. Notre gouvernement continuera de travailler avec le gouvernement de la Colombie-Britannique et les municipalités pour s’assurer que les systèmes de transport en commun sont efficaces, abordables et abordables. »

L’honorable Harjit Sajjan, ministre du Développement international et ministre responsable de l’Agence de développement économique du Pacifique du Canada, au nom de l’honorable Dominic LeBlanc, ministre des Affaires intergouvernementales, de l’Infrastructure et des Collectivités

« Ces investissements sont un autre bon exemple de l’engagement conjoint de la province, du gouvernement fédéral et de BC Transit à réduire les émissions de carbone, à accroître l’accessibilité et à faire en sorte que les échangeurs de transport en commun soient modernes, efficaces et construits pour répondre à la croissance future. »

L’honorable Rob Fleming, ministre des Transports et de l’Infrastructure de la Colombie-Britannique.

« BC Transit remercie ses partenaires fédéraux et provinciaux pour leur soutien continu dans la construction d’un système de transport en commun abordable et durable. Les investissements dans des projets comme ces trois-là, le Nelson Transit Interchange, les autobus lourds au GNC pour le système de transport régional de Victoria et la mise en service de plus de 80 autobus légers pour les passagers dans la province, sont importants car ils facilitent le choix des transports en commun. . et contribuer à protéger l’environnement. Les passagers apprécieront le Nelson Transit Interchange pour les années à venir, et les nouveaux autobus représentent un autre pas en avant pour le programme de flotte à faible émission de carbone de BC Transit et notre transition vers une flotte plus verte. »

Erinn Pinkerton, présidente et chef de la direction, BC Transit

Investissements fédéraux dans les infrastructures en Colombie-Britanniquehttps://www.infrastructure.gc.ca/plan/prog-proj-bc-fra.html

Composante des infrastructures de transport en commun — une composante du CIIP du PIDChttps://www.infrastructure.gc.ca/plan/icp-pic-INFC-fra.html

Programme d’infrastructure Investir dans le Canada en Colombie-Britanniquewww.gov.bc.ca/Investing-in-Canada-Infrastructure-Program

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

Autoroute 30 à Brossard – Entraves sur la Grande Allée durant la fin de semaine du 30 juin au 4 juillet Voir l’article : « Le développement des transports en commun apparaît comme une priorité évidente et absolue ».

Le ministère des Transports informe les usagers de la route qu’un arrêt de travaux est prévu sur la route 30, dans le secteur de la Grande Allée à Brossard, pour la fin de semaine du 30 juin au 4 juillet. Ce type de fermeture est nécessaire…

Communiqué de presse du 27 juin : Principaux barrages routiers du réseau routier de la région de Montréal pour ce soir et ce soir

Le ministère des Transports du Québec alerte les usagers de la route sur les obstacles majeurs dans le haut réseau de la région métropolitaine pour ce soir et le lendemain. Exceptionnellement, ces travaux peuvent être annulés ou reportés à…

Le Canada augmente la limite de longueur des navires de moins de 40 pieds pour les sous-flottes de pêche côtière à Terre-Neuve-et-Labrador

La pêche côtière au large de la côte est du Canada est l’épine dorsale de nos collectivités côtières et le moteur des économies rurales, locales, régionales et nationales. Pêches et Océans Canada s’engage à soutenir ces pêcheurs qui travaillent fort pour…

Autoroute 40 (Métropolitaine) à Mont-Royal et Montréal – Fermée en direction est du jeudi 30 juin au lundi 4 juillet 2022

Le ministère des Transports tient à informer les usagers de la route que l’autoroute 40 (Métropolitaine) sera fermée à la circulation en direction est entre les échangeurs Côte-de-Liesse et des Laurentides pendant le long congé de la fête du Canada, …

Clean Logistics célèbre la première mondiale du camion zéro émission « fyuriant », alimenté par les systèmes de pile à combustible REFIRE.

Premier camion zéro émission dévoilé par Clean LogisticsIl s’agit d’une étape importante dans le partenariat entre Clean Logistics et REFIRE, qui contribuent ensemble à la décarbonation du secteur du fret routier chez EUClean…

La première édition du Défi Jalon d’écomobilité est terminée et a permis à Deloitte, EY, KPMG, PwC Canada et Raymond Chabot Grant Thornton d’inciter leurs employés à explorer diverses options de mobilité et à réduire leur empreinte GES!

Du 16 mai au 17 juin 2022, s’est déroulée la première édition du Jalon Ecomobility Challenge, dans le but d’encourager l’utilisation de moyens de transport durables pour se rendre au travail. Employés de grandes entreprises de services…

Plus d’actualités Transports…

Communiqué de presse envoyé le 27 juin 2022 à 14h05 et diffusé par :

Braderie de Lille : les transports en commun légèrement interrompus le week-end
Ceci pourrez vous intéresser :
Un mouvement de grève se déroule tout au long de ce week-end…

Quel est le premier mode de transports de biens matériels dans le monde ?

• Le porte-conteneurs Le premier type de transport en question est le transport maritime. Il représente actuellement les 2/3 du commerce international. A voir aussi : Transports en commun : le masque est presque terminé !. Le porte-conteneurs est aujourd’hui le principal outil du commerce mondial, le moyen de transport de marchandises le plus utilisé.

Quel est le moyen de transport le plus ancien ? Parmi les moyens de transport les plus anciens dont l’existence est attestée archéologiquement, on trouve des pirogues pirogues à l’époque néolithique (à partir de 5000 avant J.-C.) et de simples charrettes à roues (fin du IVe millénaire). .

Quel sont les principaux flux dans le monde ?

Les flux les plus importants relient les trois pôles de l’économie mondiale : l’Europe occidentale, les États-Unis, le Japon, auxquels s’ajoutent parfois les Pays nouvellement industrialisés d’Asie de l’Est (NPIA) pour former ce qu’on appelle la Triade. Ceci pourrez vous intéresser : Bordeaux Métropole : Keolis favori pour les transports publics jusqu’en 2030. La Triade représente à elle seule 90% du commerce mondial.

Quel est l’origine de transport ?

Il faut revenir à l’étymologie. « Transport (transport, du latin trans, au-delà, et portare, transporter, est le fait de porter quelque chose, ou…) » (le nom) et « transporter » (le verbe), viennent du latin trans et portare, trans signifiant « à travers » et portare « porter ».

En Pays de Châteaulin, de nouveaux services en gare et sur le réseau BreizhGo
Sur le même sujet :
Pour faciliter le déplacement des usagers dans le pays de Châteaulin, une…

Quel sont les types de transport en Côte d’Ivoire ?

Il existe quatre modes de transport populaires en Côte d’Ivoire : le bus, le taxi, le taxi-brousse et le train.

Quelle est l’importance des transports en Côte d’Ivoire ? Le transport routier en Côte d’Ivoire assure plus de 90% du mouvement des personnes et des marchandises, tant à l’intérieur qu’avec les pays voisins. Pour accompagner le développement économique et capitaliser sur son poids dans la sous-région ouest-africaine, la Côte d’Ivoire dispose d’un des réseaux routiers les plus performants.

Quelle est la meilleure compagnie de transport en Côte d’Ivoire ?

La société de transport SBTA a remporté le prix diamant du meilleur transporteur ivoirien de l’année 2020 devant le géant UTB.

Quel sont les différents moyens de transport ?

Les différents moyens de transport

  • la moto.
  • le camion.
  • la voiture.
  • La bicyclette.
  • l’avion.
  • le bateau.

Covid-19 : quelles précautions prendre face à la 7ème vague ?
A voir aussi :
Une nouvelle vague de Covid-19 se manifeste depuis la mi-juin en France.…

Comment se déplaçait on autrefois ?

Comment évoluions-nous dans le passé ? Avant le XIXe siècle, les gens se déplaçaient à pied, à cheval ou en charrette. Pour remonter les rivières ou traverser les mers, on utilisait des bateaux à rames ou à voile. Les voyages étaient longs, lents et nous allions rarement très loin.

Quels sont les moyens de transport ? Les moyens de transport peuvent inclure des véhicules à propulsion humaine, des automobiles, des motos, des scooters, des bus, des métros, des tramways, des trains, des camions, des promenades, des ascenseurs, des hélicoptères, des navires ou des avions.

Comment ont évolué les moyens de transport au cours du temps ?

C’est au début du XIXe siècle (1804) que l’histoire des chemins de fer commence avec la première locomotive à vapeur. Ce type de moteur thermique a été utilisé jusque dans les années 1950, entre autres en Europe. puis passer massivement au pétrole et au moteur à combustion interne au cours du 20e siècle.

Comment se déplacer au Moyen-âge ?

Le trajet était limité à quelques dizaines de kilomètres. Les plus longues distances se faisaient à pied ou à dos de chevaux, mulets, ânes, chevaux. Un commerçant qui doit traîner sa charrette pour se rendre d’une ville à l’autre « fait 30 km/jour ».

Quel sont les moyens de transport entre 1800 et 1914 ?

Dans le pays. Le chemin de fer est le principal moyen de transport terrestre développé au XIXe siècle. Les premières locomotives à vapeur datent du début du siècle. En 1829, l’Anglais Stephenson lance sa Rocket, équipée d’une chaudière tubulaire, qui tracte un train de 13 tonnes à 25 km/h.

Quel était le premier moyen de transport ? Du transport humain à la roue Le moyen de transport terrestre le plus ancien est sans aucun doute le transport humain. Plus tard, l’homme a également utilisé des animaux pour l’aider. Bœuf, domestiqué dès le 5e millénaire av.

Quel moyen de transport se développe considérablement dans la deuxième moitié du XIXe siècle ?

C’est dans la seconde moitié du XIXe siècle que l’essor du chemin de fer est le plus fulgurant avec, dès 1850, il existe déjà 90 000 km de lignes ferroviaires dans le monde, dont 15 000 aux États-Unis.